Otto Kumm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Otto Kumm
Image illustrative de l'article Otto Kumm

Naissance 1er novembre 1909
Hambourg
Décès 23 mars 2004 (à 94 ans)
Offenbourg
Allégeance Drapeau de l'Allemagne nazie Troisième Reich
Arme Flag Schutzstaffel.svg Waffen SS
Grade SS-Brigadeführer et Generalmajor der Waffen-SS
Conflits Seconde Guerre mondiale
Commandement 7e division SS de volontaires de montagne Prinz Eugen
1re division SS Leibstandarte Adolf Hitler
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et glaives

Otto Kumm (1er novembre 1909 - 23 mars 2004), ouvrier typographe, est un SS-Brigadeführer et Generalmajor des Waffen-SS. (général) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a été récipiendaire de la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et glaives. Après la guerre, il devient l'un des fondateurs et le premier responsable de l'organisation des vétérans HIAG.

Front de l'Est 1945[modifier | modifier le code]

Article principal : Opération Frühlingserwachen.

Comme commandant de la 1re division SS Leibstandarte Adolf Hitler ou "LSSAH", Otto Kumm a pris part à l'opération Réveil du printemps (Frühlingserwachen) (6 mars 1945 au 16 mars 1945). Ce fut la dernière grande offensive allemande lancée au cours de la Seconde Guerre mondiale le 6 mars 1945. Les Allemands ont lancé des attaques en Hongrie, près de la région du lac Balaton sur le front de l'Est. Cette zone comprend certaines des dernières réserves de pétrole encore disponibles pour les Allemands. Presque inévitablement, l'opération Frühlingserwachen est un échec. Malgré des gains de début de l'offensive, elle était beaucoup trop ambitieuse dans sa portée. Après l'échec de l'opération Frühlingserwachen, Sepp Dietrich de la 6e SS Panzer Armee et la "LSSAH" se retirent dans la région de Vienne. Les Allemands établissent des positions défensives dans une tentative désespérée pour garder la ville contre les Soviétiques qui arrivent vite, dans ce qui connu sous le nom de l'offensive de Vienne.

Derniers jours[modifier | modifier le code]

Après la chute de Vienne, la "LSSAH" a été sommé par le Haut Commandement de l'armée allemande (Oberkommando der Wehrmacht ou OKW), du 20 avril au 2 mai, de faire mouvement de Zossen (près de Berlin) pour la zone de Mürwik (partie de Flensbourg en Allemagne du Nord, près du Danemark). Otto Kumm et la "LSSAH" se sont rendus lors des avancées des forces britanniques. Le reste de la LSSAH (composée du bataillon SS Leibstandarte affecté à la garde du Führer) a cessé ses jours dans Berlin.

L’après-guerre[modifier | modifier le code]

Otto Kumm a survécu à la guerre et est devenu un homme d'affaires. Il a été un des fondateurs et le premier chef de l'organisation des vétérans des Waffen-SS, HIAG (Hilfsgemeinschaft auf Gegenseitigkeit der ehemaligen Angehörigen der Waffen-SS e.V. ou en français “Association d’entraide mutuelle des anciens membres des Waffen-SS”).

Il décède le 23 mars 2004. Au moment de sa mort, il était le dernier survivant des SS-Brigadeführer et Generalmajor de la Waffen-SS. Il était aussi le dernier survivant de la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et glaives.

Promotions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]