Osoyoos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Osoyoos
Ville d'Osoyoos
Ville d'Osoyoos
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of British Columbia.svg Colombie-Britannique
Comté ou équivalent okanagan—Similkameen
Statut municipal Ville
Maire John Slater
Démographie
Population 4 845 hab. (2011)
Densité 553 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 01′ 57″ N 119° 27′ 58″ O / 49.032579, -119.46606249° 01′ 57″ Nord 119° 27′ 58″ Ouest / 49.032579, -119.466062  
Altitude Min. 264 m – Max. 277 m
Superficie 876 ha = 8,76 km2
Divers
Langue(s) Anglais, Français
Fuseau horaire UTC-8
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte administrative de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Osoyoos

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte topographique de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Osoyoos
Liens
Site web http://www.osoyoos.ca/

Osoyoos est une ville canadienne de la Colombie-Britannique située dans la Vallée de l'Okanagan. Au recensement de 2011, on y a dénombré une population de 4 845[1] habitants.

Situation[modifier | modifier le code]

La ville d'Osoyoos est située dans la vallée de l'Okanagan en Colombie-Britannique, juste au nord de la frontière de l'État de Washington. Avec un climat semi-aride, Osoyoos bénéficie d'un microclimat exceptionnel. On trouve souvent dans les vallons sablonneux des serpents à sonnettes, des scorpions et des veuves noires.

Le lac d'Osoyoos est considéré comme le plus chaud du Canada (env. 24 °C) et durant l'été, c'est souvent le point le plus chaud du Canada. Malgré le climat très sec (318 mm par an), les cultures sont assurées par une bonne irrigation. Étant la dernière ville au sud de la Vallée de l'Okanagan, un poste frontalier est ouvert 24 heures sur 24 pour se rendre dans l'État de Washington (Oroville).

Histoire[modifier | modifier le code]

Toponyme[modifier | modifier le code]

Le nom de la ville tire son nom de la tribu autochtone des Osoyoos qui habitent la région. Osoyoos signifie « Rétrécissement des eaux » en langue autochtone de la région.

Économie[modifier | modifier le code]

Les terres cultivées et le climat agréable (sec, chaud et ensoleillé) de la ville d'Osoyoos attirent chaque été un grand nombre de Québécois. Ils constituent la majeure partie de la main d'œuvre des fermes. Majoritairement constituée de terres cultivables, on y trouve principalement des cerises, des pêches, des raisins (vignobles) et des pommes.

Population[modifier | modifier le code]

La majorité des propriétaires de fermes sont d'origine Punjab, une région située entre l'Inde et le Pakistan. Les patrons Punjab et leurs employés Québécois se trouvent donc à communiquer du mieux qu'ils peuvent dans leur langue seconde, ce qui donne lieu à un intéressant mélange des cultures.

Références[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Oliver Rose des vents
Keremeos N Rock Creek
O    Osoyoos    E
S
Oroville

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]