Victoria (Colombie-Britannique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Victoria.
Victoria
Dans le sens des aiguilles d'une montre, à partir d'en haut à gauche : le port intérieur de Victoria (en), la satue de la reine Victoria, le phare de Fisgard, l'architecture néo-baroque des bâtiments du Parlement de Colombie-Britannique, les bâtiments du Parlement de Colombie-Britannique, l'Empress Hotel, et la cathédrale de l'Église du Christ (en).
Dans le sens des aiguilles d'une montre, à partir d'en haut à gauche : le port intérieur de Victoria (en), la satue de la reine Victoria, le phare de Fisgard, l'architecture néo-baroque des bâtiments du Parlement de Colombie-Britannique, les bâtiments du Parlement de Colombie-Britannique, l'Empress Hotel, et la cathédrale de l'Église du Christ (en).
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de la Colombie-Britannique Colombie-Britannique
Statut municipal cité (city)
Maire Dean Fortin
Fondateur
Date de fondation
Cie de la Baie d'Hudson
1843
Constitution 1871
Démographie
Gentilé Victorien, Victorienne
Population 80 017 hab. (2011)
Densité 4 066 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 26′ 58″ N 123° 21′ 40″ O / 48.449472, -123.36101548° 26′ 58″ Nord 123° 21′ 40″ Ouest / 48.449472, -123.361015  
Altitude Min. 0 m – Max. 23 m
Superficie 1 968 ha = 19,68 km2
Divers
Fuseau horaire UTC-8
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte administrative de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Victoria

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte topographique de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Victoria
Liens
Site web Site officiel

Victoria est la capitale provinciale de la Colombie-Britannique au Canada, ainsi qu'une cité (city).

La capitale se trouve à la pointe sud de l'île de Vancouver et a été fondée par la Compagnie de la Baie d'Hudson. La cité est nommée ainsi du nom de la reine Victoria.

Comme le Fort Victoria, la cité devint le centre du commerce des fourrures dans les régions de l'ouest du Canada. Son origine vient d'une région qui était habitée par des Salish de la côte, un grand groupe d'ethnies indiennes aux nord-ouest des États-Unis et en Colombie-Britannique. La cité se distingue par la présence de l'édifice du Parlement provincial.

La zone métropolitaine de la capitale du district régional comprend la municiaplité proprement dite, Victoria (80 017 habitants en 2011), ainsi que douze autres municipalités, qui ont ensemble 344 615 habitants[1],[2].

Situation[modifier | modifier le code]

Victoria se situe tout au sud de l'île de Vancouver,la plus grande île de la Côte Ouest de l’Amérique du Nord, donnant ainsi une vue sur le détroit de Juan de Fuca, qui marque également la frontière avec les États-Unis. La cité est nichée entre la côte ouest du continent et la côte nord de la péninsule Olympique de l’état de Washington.

Au sud de la municipalité se trouve la borne kilométrique 0 marquant le début de la route transcanadienne.

Le district d'Esquimalt est la base pour la flotte du pacifique des Forces canadiennes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers habitants de cette région étaient les peuples des Premières Nations. Ils sculptaient de longues planches pour fabriquer des maisons et des totems.

En 1843, les Britanniques s'y sont établis : le Fort Victoria construit par la compagnie de la Baie d’Hudson, par un certain James Douglas, était devenu un centre d'activité important et la municipalité a été bâtie toute autour. Avec la découverte d'or sur le continent de la Colombie britannique en 1858, Victoria est devenue le port, la base d'approvisionnement et le centre d'équipement des mineurs sur la route des régions aurifères Cariboo. En 1866, lorsque l'île a été politiquement rattachée au continent, Victoria est restée la capitale de la colonie puis de la province en 1871.

Climat[modifier | modifier le code]

Grâce à son climat entre océanique et sous-méditerranéen, la cité se vante d'avoir le climat le plus doux du Canada, les fleurs s'épanouissant tout au long de l’année. Il y a une moyenne de 2 183 heures d’ensoleillement par année, de 8 mois sans gel et Victoria reçoit la moitié moins de pluie que ses voisines Vancouver et Seattle. Les hivers sont généralement cléments, assez doux pour jouer au golf et se promener au bord de la mer. Les étés sont agréablement chauds avec des brises de mer fraîches.

Données climatiques moyennes (1971-2000) à la station météo de l'aéroport international de Victoria
Grandeur mesurée Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Température (°C) moyenne 3,8 4,9 6,4 8,8 11,8 14,4 16,4 16,4 14 9,8 6,1 4 9,7
min. moyenne 0,7 1,4 2,3 4,1 6,9 9,3 10,8 10,8 8,4 5,3 2,7 1 5,3
max. moyenne 6,9 8,4 10,5 13,4 16,6 19,3 21,9 22 19,4 14,2 9,5 6,9 14,1
Précipitations Pluie (mm) 121,8 98,8 75,8 44,5 36,5 32 19,5 23,9 30,4 75,6 144,4 138,3 841,4
Neige (cm) 15,2 9 2,4 0 0 0 0 0 0 0,2 3,3 13,8 43,8
Source : Archives climatiques nationales du Canada (Environnement Canada)

Personnalités liées à la cité[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]