Veuve noire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Veuve noire (homonymie).

Latrodectus mactans, la veuve noire d'Amérique du Nord, est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Theridiidae. Le nom veuve noire désigne également plusieurs autres espèces d'araignées du genre Latrodectus.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est originaire d'Amérique du Nord ; elle se rencontre naturellement aux États-Unis et au Mexique entre le niveau de la mer et 3 500 mètres d’altitude.

Elle est appelée capulina ou chintatlahua au Mexique[1] (chintatlahua dérive du mot náhuatl tzintlatlauhqui). Bien que non agressive elle est connue pour sa dangerosité à cause de la toxicité de son venin. Elle est très fréquente dans les villes de Guadalajara et d’Aguascalientes.

Elle a été introduite à Hawaï et à Cuba et a été signalée en de nombreux points du globe mais elle est souvent confondue avec d'autres Latrodectus.

Description[modifier | modifier le code]

Latrodectus mactans est une espèce de petite taille, la longueur du corps est de 15 mm chez les femelles. Le dimorphisme sexuel est assez marqué : les mâles sont plus petits avec une longueur de 7 à 9 mm et sont moins colorés.

On peut aisément la reconnaître grâce à un dessin en forme de sablier rouge vif, parfaitement symétrique, situé sur l’abdomen globuleux d’un noir brillant des femelles.

On attribue son nom au fait que la femelle mange le mâle après l’accouplement. Mais cela n’est pas systématique chez cette espèce.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Aranea mactans Fabricius, 1775
  • Meta schuchii C. L. Koch, 1836
  • Latrodectus formidabilis Walckenaer, 1837
  • Latrodectus perfidus Walckenaer, 1837
  • Latrodectus intersector Walckenaer, 1837
  • Tetragnatha zorilla Walckenaer, 1841
  • Theridion verecundum Hentz, 1850
  • Theridion lineatum Hentz, 1850
  • Latrodectus malmignatus tropica Hasselt, 1860
  • Theridion carolinum Butler, 1877
  • Theridion lineamentum McCook, 1879
  • Latrodectus insularis Dahl, 1902
  • Latrodectus insularis lunulifer Dahl, 1902
  • Latrodectus sagittifer Dahl, 1902
  • Latrodectus hahli Dahl, 1902
  • Latrodectus luzonicus Dahl, 1902
  • Latrodectus albomaculatus Franganillo, 1930
  • Latrodectus agoyangyang Plantilla & Mabalay, 1935
  • Latrodectus mactans mexicanus Gonzalez, 1954

Aucune sous-espèce n'est reconnue par the World Spider Catalog 11.0[2].

Latrodectisme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Latrodectisme.

L'envenimation par morsure d'araignée s'appelle aranéisme, et la morsure spécifique à l'une du genre Latrodectus s'appelle latrodectisme.

L'alpha-latrotoxine contenue dans le venin de ces espèces, quinze fois plus toxique que celui du serpent à sonnettes[3], détruit les vésicules synaptiques, et confère à ce venin une action neurotoxique plus dangereuse que celle du venin d'un cobra.[réf. nécessaire] Heureusement, la quantité injectée en cas de morsure est bien plus faible.

Les principaux symptômes sont des troubles neurovégétatifs (variations de la température, transpiration et sueurs froides, et de la pression artérielle), des céphalées, des spasmes musculaires (contraction des muscles thoraciques, abdominaux et faciaux), des paresthésies (en particulier une paresthésie de la plante des pieds, pathognomonique) des troubles psychiques (état d’anxiété intense, crainte de mourir, et hallucinations), des nausées, un érythème et un œdème local.

Les cas mortels sont très rares ; les personnes les plus sensibles sont les enfants en bas âge, les personnes âgées, ou ayant des problèmes cardiaques.

Comme exemple, en 2003, seulement aux États-Unis, 2 720 morsures de veuve noire ont été répertoriées par l'American Association of Poison Control Centers[4]. 635 enfants et adolescents en étaient victimes, le reste étant des adultes. 860 ont été facilement traitées, avec des soins médicaux appropriés ; 380 ont présenté des problèmes de santé modérés, et 13 des problèmes graves. Il n'y a eu aucun décès. Cependant, ce rapport n'indique pas quelles espèces de veuves noires sont à l'origine de ces morsures (il y a cinq espèces de veuve noire présentes aux États-Unis, ayant chacune un venin de toxicité variable). Les décès consécutifs à une morsure de veuve noire sont plutôt rares de nos jours, les traitements médicaux s'étant améliorés au fil du temps. Il faut cependant avoir accès à ces soins, ce qui n'est pas le cas dans toutes les parties du monde.

Le traitement est basé sur l'injection de gluconate de calcium IV, qui supprime les contractions et les douleurs musculaires, puis d'un sérum anti-latrodecte spécifique : fraction Fab de Latrodectus. En l'absence de ce sérum, on pratique une injection d'un relaxant musculaire, comme le dantrolène. Ce traitement est très efficace s'il est administré dans les vingt-quatre heures suivant la morsure.

Recherche et développement[modifier | modifier le code]

En 2007, une équipe de biologistes de l’université de Californie (États-Unis) a finalement identifié les deux gènes majeurs de la synthèse de la soie chez la veuve noire.

Ayant des propriétés convoitées (élasticité, résistance et légèreté), cette soie trouve des applications dans les armures de guerre (gilets pare-balle) ou les matériaux chirurgicaux. La production industrielle peut se faire par l’ajout de ces gènes à celui d’une bactérie (Escherichia coli) qui se met alors à synthétiser la protéine recherchée. L’université a déjà déposé une demande de brevet à cette application industrielle[réf. souhaitée].

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Symbolisme et références culturelles[modifier | modifier le code]

L'aspect dangereux de cette araignée a servi de métaphore dans de nombreuses affaires criminelles, à l'instar des mantes religieuses, mais également de nombreuses fictions.

Romans[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

  • The Black Widow (1975), chanson d'Alice Cooper, présente sur l'album Welcome to My Nightmare, précédée d'une introduction parlée prononcée par l'acteur Vincent Price en fin de Devil's Food, piste précédente sur l'album, où ce dernier décrit entre autres les symptômes de la morsure de la veuve noire.
  • Black Widow, chanson de Children of Bodom, parue dans l'album Hatebreeder, opus datant de (1999).
  • Black Widow, chanson de la suédoise Anna Ternheim, présente dans l'album Halfway to Fivepoints (2008).
  • La Veuve Noire est une chanson de la chanteuse française Mylène Farmer
  • Black Widow, chanson de Iggy Azalea et Rita Ora de l'album The New Classic (2014)

Comics[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Black Widow est le nom d'un vaisseau de combat venant du jeu Eve Online
  • Black Widow est le nom d'un fusil de précision venant du jeu Mass Effect 3

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Fabricius, 1775 : Araneae. Systema entomologiae, sistens insectorum classes, ordines, genera, species, adiectis, synonymis, locis descriptionibus observationibus. Flensburg and Lipsiae, p. 431-441.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Manual de procedimientos del Programa de Adopción de la Reserva Ecológica del Pedregal de San Ángel (PROREPSA)
  2. The World Spider Catalog
  3. Cours Compléments de biologie animale (BIO1231) de l'Université catholique de Louvain, image 151 des arthropodes (voir le texte)
  4. CPCS: Call Us!... Newsletter (Fall 2006)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Discovery Books; 2000; Insects and Spiders; St. Remy Media Inc.; New York; 35
  • Freeman, Scott; 2003; Biological Science; Prentice-Hall
  • Hillyard, Paul; 1994; the Book of Spiders; Random House, Inc.; New York; 47-50
  • Hillyard, Paul; 1994b; The Book of the Spider; Avon Books; New York; 22-25
  • Martin, Louise; 1988; Black Widow Spiders; Rourke Enterprises, Inc.; 18-20
  • Preston-Malfham, Ken; 1998; Spiders; Chartwell Books; Edison; New Jersey; 40.
  • "Arthropod," Microsoft® Encarta® Online Encyclopedia 2004
  • Abalos, J.W. (1962). The Egg-sac in the Identification of Species of Latrodectus (Black-Widow Spiders). Psyche 69:268-270.
  • Levi, H.W. & McCrone, J.D. (1964). North American Widow Spiders of the Latrodectus curacaviensis Group (Araneae, Theridiidae. Psyche 71:12-27).