Keremeos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Keremeos
Village de Keremeos
Village de Keremeos
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of British Columbia.svg Colombie-Britannique
Comté ou équivalent okanagan—Similkameen
Statut municipal Village
Maire Walter F. Despot
Constitution 1956
Démographie
Population 1 197 hab. (2001)
Densité 567 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 12′ 19″ N 119° 49′ 25″ O / 49.205278, -119.823611 ()49° 12′ 19″ Nord 119° 49′ 25″ Ouest / 49.205278, -119.823611 ()  
Altitude Max. 365 m
Superficie 211 ha = 2,11 km2
Divers
Fuseau horaire -8
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte administrative de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Keremeos

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte topographique de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Keremeos
Liens
Site web http://www.keremeos.ca/

Keremeos[1] est un village canadien de la Colombie-Britannique situé dans le district d'okanagan—Similkameen, dans la région administrative de l'Okanagan et dans la région « historique » de Similkameen Country.

Histoire[modifier | modifier le code]

Keremeos, est un village qui garde son charme des années 1900. L'histoire du village remonte à 1909, lorsque George Kirby a acheté le terrain en prévision du chemin de fer transcanadien qui allait être construit dans la région, et plusieurs autres prospecteurs ont aussi acheté des terres environnantes. La réputation de ces investisseurs de l'ouest est bien sombre, car ils investissaient sur des terres qui appartenaient aux autochtones et spéculaient sans égard à leur présence.

Le village a été officiellement constitué en 1956, et est maintenant l'une des communautés qui grossit le plus rapidement en Colombie-Britannique.

Économie[modifier | modifier le code]

Les principales industries de Keremeos sont entre autres l'agriculture, les ranchs et les vignobles. Les kiosques sont aussi une bonne part de l'économie, qui donne au village la réputation de la "capitale des kiosques à fruit du Canada". Le climat chaud du sud de la région Similkameen, fait de la région un endroit hors-pair pour la culture du raisin et la production du vin.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Le nom de la ville tire son origine de la langue des autochtones Similkameen Keremeyeus qui veut dire « ruisseau qui coupe son chemin à travers les plaines ». Le nom fait référence à Keremeos Creek qui passe par le village et qui tire sa source de la rivière Similkameen. La légende locale veut que le nom provient plutôt des vents : « la rencontre des vents ». En effet, beaucoup de vent est observé dans la vallée.


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Kaleden Rose des vents
Hedly N Osoyoos
O    Keremeos    E
S
Cawston

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Référence sur le toponyme « Keremeos » dans la base de données officielle BCGNIS (BC Geographical names Information System) sur le site GeoBC du Integrated Land Management Bureau de Colombie-Britannique