Administration territoriale de Chypre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’organisation territoriale de la République de Chypre distingue trois divisions administratives : les districts, les municipalités et les communautés.

Districts[modifier | modifier le code]

Carte des districts de Chypre (officiellement reconnus par la communauté internationale).
Carte des districts de Chypre depuis 1974.

Organisation officielle[modifier | modifier le code]

Les districts chypriotes sont en réalité des éparchies (επαρχίες). Ils correspondent au premier niveau d'unités administratives locales définis par Eurostat. Ils sont officiellement au nombre de six et portent le nom de leur chef-lieu :

Ils suivent une logique de déconcentration. Les districts ont à leur tête des préfets, nommés par le gouvernement central. Il est le représentant de l’État (les districts ne sont donc pas des collectivités locales).

Subdivision de Chypre du Nord[modifier | modifier le code]

Depuis l'invasion turque de 1974, certains de ces districts ont échappé (soit en partie, soit en totalité) au contrôle du gouvernement central hellénophone. Le gouvernement de République turque autoproclamée de Chypre du Nord réorganisa unilatéralement son territoire en le divisant à son tour en 5 districts portant les noms de leurs chef-lieux (dont la traduction grec est ici entre parenthèses) :

Unités administratives locales de niveau 2[modifier | modifier le code]

Municipalités[modifier | modifier le code]

Au sein des municipalités, le maire et les conseillers municipaux sont élus de manière distincte. On compte en 2001, 33 municipalités, dont 9 sont situées hors du territoire où s’applique la souveraineté effective de la République chypriote. Il s’agit en règle générale d’espace urbain.

Communautés[modifier | modifier le code]

Les communautés n’ont pas d’équivalent dans l’organisation française. Il s’agit là d’un classement scalaire, les districts ont la division la plus importante spatialement qui inclut les deux autres. Dans les communautés, la gestion est partagée entre le préfet et le maire élu.

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]