Ordnance QF 20 pounder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un chasseur de chars Charioteer équipé d'un QF 20 pounder d'un modèle tardif, reconnaissable à l'extracteur de fumées au milieu du canon.

L‘Ordnance QF 20 pounder (20 pounder ou 20-pdr) est un canon anti-char britannique de calibre 84 mm[1] entré en service en 1948. Il équipa le char Centurion et le chasseur de chars Charioteer. Successeur de l'Ordnance QF 17 pounder de la Seconde Guerre mondiale, il fut remplacé par le Royal Ordnance L7 de 105 mm à partir de 1959[2].

Description[modifier | modifier le code]

La conception du 20-pdr est basée sur celle du canon de 88 mm allemand des chars Tigre II[2]. Comme celui-ci, le 20-pdr avait une longueur de 66,7 calibres et pouvait tirer des obus perforants à tête balistique (Armour-Piercing Capped Ballistic Capped, ou APCBC). Ceux-ci avaient une vitesse à la bouche de 1020 m/s et pouvaient traverser 21 cm de blindage homogène. Il tirait également des obus perforants à sabot sous-calibrés Armour-Piercing Discarding Sabot (APDS), ayant une vitesse à la bouche de 1465 m/s et capable de traverser 30 cm de blindage[3]. Le 20 pounder pouvait aussi tirer des obus à haut pouvoir explosif et des schrapnels.

Performance du 20-Pounder et d'armes comparables
Efficacité contre blindage homogène (RHA)
canon Vitesse à la bouche en m/s Pénétration en mm
20-Pounder (M3 APDS) 1465 287 (angle de 90°, à 1000 m)[4]
85 mm D-48 (BR-372) 1040 185 (angle de 90°, à 1000 m)
8.8 cm PaK 43 (firing PzGr 40/43) 1130 193 (angle de 60°, à 1000 m))
90 mm M3 (firing M304) 1021 195 (angle de 60°, à 914 m)
Ces données ne sont pas directement comparable, à cause des méthodes de mesure différentes.
Elles donnent cependant un ordre de grandeur.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. 83,4 mm selon Pugh, p.34 ; 83,8 mm selon Ogorkiewiecz.
  2. a et b Ogorkiewicz, p. 70.
  3. (en) Website on British projectiles. Dunstan, p. 10, note aussi que les projectiles APDS du 20-pdr avaient deux fois la capacité de pénétration d'un obus de 88 mm perforant. Si on admet qu'il fait référence au canon du Tigre I, 305 mm correspond en effet à environ deux fois les performances des obus perforants du char Tigre. Les chiffres cités correspondent à une portée en dessous de 100 m, avec un angle de 90°.
  4. D'autres sources donnent 305 mm à 100 m.

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • (en) Simon Dunstan, Centurion Universal Tank 1943-2003, Oxford, Osprey,‎ 2003 (ISBN 1-84176-387-X).
  • (en) Richard Ogorkiewicz, Technology of tanks, Coulsdon, Surrey, Jane's Information Group,‎ 1991 (ISBN 0-7106-0595-1).
  • (en) Stevenson Pugh Pugh, Fighting Vehicles and Weapons of the Modern British Army, Macdonald & Co. (Publishers), Ltd,‎ 1962, 125 p. (OCLC 10010960, LCCN 63003319, présentation en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :