Extracteur de fumées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Extracteur de fumées d'un char Merkava IV.

Un extracteur de fumées est un dispositif placé sur le canon des véhicules blindés pour limiter le retour des gaz de propulsion toxiques dans l'habitacle au moment où la culasse de l'arme est ouverte pour charger un nouvel obus. Les extracteurs sont utilisés sur la plupart des chars de combat et les canons automoteurs modernes. En leur absence, une partie des gaz a tendance à entrer dans l'habitacle, ce qui peut sérieusement incommoder les équipages[1].

Char Conqueror : l'extracteur de fumées est bien visible.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'extracteur est un réservoir ouvert vers l'intérieur du canon. Au moment du tir, l'explosion de la charge propulsive produit une grande quantité de gaz brûlants à haute pression, qui poussent l'obus le long du canon. Lorsque l'obus dépasse l'extracteur, celui-ci se remplit de gaz, qu'il relâche lorsque l'obus quitte le canon. Les ouvertures de l'extracteur de fumées sont orientées vers la bouche du canon, de telle sorte que la pression entraîne à la fois les gaz de propulsion et l'air frais qui rentre par la culasse ouverte.

Un des premiers canons munis d'un extracteur de fumées fut le Royal Ordnance L7 britannique, à la fin des années 1950.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]