Opokou Waré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Opokou Waré (vers 1700-1745, asantehene de la confédération Ashanti de 1718 à 1745).

À la mort du chef de la confédération Achanti Osei Toutou en 1717, les deux prétendants au trône, Dakon et Opokou Waré se combattent. Opokou Waré, victorieux, impose facilement son autorité aux Achanti. En exploitant les mines d’or de son pays, il peut acheter des armes à feu avec lesquelles il combat victorieusement ses voisins. Le royaume occupe alors un espace correspondant au Ghana actuel et débordant sur les territoires de la Côte d'Ivoire et du Togo. Au Sud, le long de la côte, seul les petits États fanti lui ont résisté, de même que les comptoirs européens qu’il a pris soin de ne pas attaquer. Il a un accès direct à la mer et au commerce européen par Assinie et Accra. Au Nord, il soumet le Gyaman, le Gonja et le Dagomba, poussant son emprise jusqu’au 10° parallèle.