The Journal of African History

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Journal of African History est une revue scientifique britannique dédiée à l'histoire de l'Afrique, fondée en 1960 par John Donnelly Fage et Roland Oliver à l'Université de Cambridge, avec le soutien financier de la Fondation Rockefeller[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lancement du Journal of African History en 1960 – année par excellence des indépendances africaines[2] – s'inscrit dans une évolution significative de l'historiographie africaine vers sa constitution en champ académique autonome. En 1962 l'historien Henri Moniot introduit son article « Pour une histoire de l'Afrique noire » en constatant d'abord que « L'histoire de l'Afrique existe à peine »[3]. Au terme de son étude, il relève cependant quelques « signes de ce qui pourrait être, bientôt, un élan véritable » et mentionne parmi ces indices encourageants la création récente du Journal of African History.

Déjà, dans le numéro inaugural de 1960, un article de Jan Vansina, « Recording the oral history of the Bakuba », ouvrait la voie à une prise en compte de la tradition orale.

Au début la plupart des auteurs qui contribuent à la revue – ou dont les travaux font l'objet de notes de lecture – sont des Britanniques ou des Américains, ainsi que quelques Français. En revanche la première contribution due à un auteur africain ne sera publiée que deux ans après le lancement du périodique[4].

Périodicité[modifier | modifier le code]

La périodicité[5] de la revue a varié au cours du temps : deux éditions annuelles en 1960-1961 ; trois entre en 1962-1967 : quatre entre 1968-1982 ; puis à nouveau trois parutions par an depuis 1982 – en mars, juillet et novembre.

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Les articles ont été indexés dans plusieurs volumes : The Journal of African History. Cumulative index, volumes 1-20 (1960-1979) ; The Journal of African History. Cumulative index, volumes 21-30 (1980-1989) ; The Journal of African History. Cumulative index, volumes 31-40 (1990-1999)[5].

Les archives de 1960 à 1996 – soit les quelque 5 800 articles des 132 premiers numéros – ont été entièrement numérisées[6]. Leur accès est payant.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bethwell A. Ogot, My Footprints in the Sands of Time: An Autobiography, Trafford Publishing, 2006, p. 102-103 (ISBN 978-1412003407)
  2. (fr) « Il était une fois... les indépendances de 1960 », in Jeune Afrique, 2 janvier 2010 [1]
  3. (fr) Henri Moniot « Pour une histoire de l'Afrique noire », in Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, 17e année, no 1, 1962, p. 46-64 [2]
  4. (en) Jan Vansina, Living with Africa, The University of Wisconsin Press, Madison, 1994, p. 58 (ISBN 0-299-14320-1)
  5. a et b (fr) Catalogue SUDOC [3]
  6. (en) The Journal of African History - Digital Archive 1960-1996 [4]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]