Octafluoropropane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Octafluoropropane
Octafluoropropane
Identification
Nom IUPAC Octafluoropropane
Synonymes

Perfluoropropane
R-218
PFC-218

No CAS 76-19-7
No EINECS 200-941-9
PubChem 6432
SMILES
InChI
Apparence Gaz incolore à l'odeur éthérée, même à faible concentration
Propriétés chimiques
Formule brute C3F8  [Isomères]
Masse molaire[1] 188,0193 ± 0,0024 g/mol
C 19,16 %, F 80,84 %,
Propriétés physiques
fusion -183 °C[2]
ébullition -36,6 °C
Masse volumique 8,6524 g·cm-3 (°C 1,013 bar)
d'auto-inflammation Ininflammable
Pression de vapeur saturante 7,67 bar à 20 °C
Point critique 26,8 bar
71,95 °C [3]
0,628 kg·l-1
Point triple -148,3 °C
Thermochimie
Cp
Précautions
Transport
20
   2424   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

 
Composés apparentés
Autres composés
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'octafluoropropane est un composé de la famille des (per)fluorocarbures. C'est un gaz à effet de serre (GWP=7 000), mais sans effet sur la couche d'ozone (ODP=0), ininflammable, qui peut être synthétisé par fluoration électrochimique du propane ou par le procédé Fowler en utilisant des fluorures de cobalt[5] .

Utilisations[modifier | modifier le code]

L'octafluoropropane est utilisé dans le domaine de l'industrie de la micro-électronique il est utilisé, mélangé à du dioxygène, comme source de plasma pour la gravure ionique réactive (RIE) afin de graver des couches de dioxyde de silicium (SiO2); cette gravure est sélective qui n'attaque pas le métal[6].

En médecine, l'octafluoropropane peut être le gaz dans les micro-bulles de l'agent de contraste utilisé en échocardiographie de contraste. Les bulles d'octafluoropropane reflètent bien les ondes sonores et sont utilisés pour améliorer le signal de rétrodiffusion des ultrasons. Il est aussi utilisé en ophtalmologie, pendant les opérations de décollement de rétine, il aide à plaquer les tissus oculaires pendant l'intervention du chirurgien. Cependant, une trop grande quantité de ce gaz peut faire augmenter la pression interne de l'œil.

L'octafluoropropane, sous le nom de R-218, est utilisé, généralement en mélange, comme réfrigérant.

ll fait aussi parti des gaz cités dans les projets de terraformation de Mars dû à son haut potentiel de réchauffement global[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Entrée du numéro CAS « 76-19-7 » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 04/06/09 (JavaScript nécessaire)
  3. « Properties of Various Gases », sur flexwareinc.com (consulté le 12 avril 2010)
  4. (en) Carl L. Yaws, Handbook of Thermodynamic Diagrams, vol. 1, Huston, Texas, Gulf Pub. Co.,‎ 1996 (ISBN 0-88415-857-8)
  5. (en) R. D. Fowler, W. B. Buford III, J. M. Hamilton, Jr., R. G .Sweet, C. E. Weber, J. S. Kasper, and I. Litant, « Synthesis of Fluorocarbons », Ind. Eng. Chem., vol. 39, no 3,‎ 1947, p. 292–298 (lien DOI?)
  6. (en) Coburn, J. W., « Plasma-assisted etching », Plasma Chemistry and Plasma Processing, vol. 2, no 1,‎ 1982, p. 1–41 (lien DOI?)
  7. (en) D. Rogers (17-21). « Studies in the Future of Experimental Terraforming » in 56th International Astronautical Congress of the International Astronautical Federation. International Academy of Astronautics, and the International Institute of Space Law , Fukuoka, Japan: International Academy of Astronautics, and the International Institute of Space Law.