Moqueur polyglotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moqueur.

Moqueur polyglotte

Description de cette image, également commentée ci-après

Mimus polyglottos

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Mimidae
Genre Mimus

Nom binominal

Mimus polyglottos
(Linnaeus, 1758)

Répartition géographique

Description de l'image  Northern Mockingbird-rangemap.gif.

     /    habitat permanent

     /    zone de nidification

     /    zone d'hivernage

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Moqueur polyglotte (Mimus polyglottos) est une espèce d'oiseau de la famille des Mimidae. Il est présent sur une grande partie des États-Unis et du Mexique, ainsi que sur certaines îles de l'espace Caraïbe.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Le plumage est gris sur le dessus, presque blanc sur le dessous. Il présente des barres alaires blanches, particulièrement visibles en vol, de même que les bordures blanches des plumes noires de la queue.

Comportement[modifier | modifier le code]

Locomotion[modifier | modifier le code]

Cet oiseau réalise plusieurs mouvements caractéristiques, tels que des mouvements nerveux de la queue d'un côté et de l'autre, ou lorsqu'il est au sol, de brusques séries d'ouverture et fermeture des ailes, supposées effrayer les insectes dissimulés et les forcer à bouger[1].

Comportement social[modifier | modifier le code]

Chant de Mimus polyglottos.

Le chant est constitué de longues phrases répétées, un peu gargouillantes ou flutées. Cet oiseau est connu pour sa capacité à imiter le chant des autres oiseaux avec néanmoins quelques variations : le chant imité est plus rapide et de volume sonore plus élevé. Il est aussi capable d'imiter des sirènes d'alarme, de bruits de voiture et autres sons. Les cris d'appel sont variés, souvent un tchock un peu âpre[1].

Les moqueurs polyglottes défendent courageusement leur nid. Pour cela, le mâle et la femelle adoptent différentes stratégies. Ils attaquent ou feignent d'attaquer leurs ennemis en effectuant des vols agressifs en piqué ; ils émettent des vocalises agressives et enfin ils peuvent faire semblant d'être blessés au sol afin d'attirer les prédateurs loin du nid et des oisillons

[réf. nécessaire].

Reproduction[modifier | modifier le code]

Lors de la saison de reproduction, le comportement des mâles devient exubérant : performances aériennes, chants en vol et nombreux déplacements d'un perchoir à un autre visent à attirer l'attention des femelles[1].

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Bien que vivant principalement dans les zones boisées broussailleuses, cet oiseau peut aussi se rencontrer dans les maquis arides des zones désertiques ou dans des parcs et jardins de banlieue[1].

Sa répartition couvre une grande partie des États-Unis et tout le Mexique, ainsi que les Bahamas, les Grandes Antilles et les îles Vierges (voir carte de répartition).

Systématique[modifier | modifier le code]

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

3 sous-espèces sont distinguées, de répartitions géographiques différentes[2] :

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Mimus, le genre ;
  • Moqueur, qui regroupe les espèces homonymes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) MacMahon J.A. (1997) Deserts p 601, National Audubon Society Nature Guides, Knopf A.A. Inc, ISBN 0-394-73139-5
  2. Moqueur polyglotte sur Oiseaux.net