Matar Coly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coly.
Matar Coly
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Suisse FC Lausanne-Sport
Biographie
Nom Matar Coly
Nationalité Sénégal
Naissance 10 novembre 1984
Lieu Tivaouane
Taille 1m88
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2002-2003 Drapeau : France RC Lens 0 (0)
2005-2009 Drapeau : Suisse Neuchâtel Xamax FC 101 (35)
2009 Drapeau : Émirats arabes unis Al Wahda FC 0 (0)
2009-2013 Drapeau : Suisse BSC Young Boys 22 (1)
2012-2013 Drapeau : Suisse FC Biel-Bienne 21 (9)
2013- Drapeau : Suisse FC Lausanne-Sport
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Matar Coly est un footballeur sénégalais né le 10 novembre 1984 à Tivaouane au Sénégal. Il mesure 187 cm et pèse 80 kilos.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce puissant attaquant débute sa carrière à l’Académie Génération Football de Dakar à l’âge de 10 ans. À 18 ans, il quitte son pays natal pour rejoindre le centre de formation du RC Lens. En 2003, il intègre la deuxième équipe du RC Lens, où il exprime déjà toutes ces capacités physiques. La place pour l’échelon supérieur est barrée, il n’arrive pas à s’imposer face à des Seydou Keita, Daniel Cousin ou encore John Utaka. Neuchâtel Xamax le contacte pour un test, il accepte et quelques jours après signe un contrat. Neuchâtel Xamax compte sur lui et croit en ses capacités.

La saison 2005-2006 n’est pas évidente pour Matar Coly, le club vit des heures noires, le club est au bord du gouffre et sera relégué sportivement. Cela n’empêche pas le sénégalais d’inscrire 10 buts.

En 2006-2007, il entame une bonne saison, son association avec le buteur xamaxien Moreno Merenda fait des étincelles. Malgré une blessure en fin d’année, Matar Coly retrouve peu à peu son niveau. Parfois décrié par une partie du public neuchâtelois, Matar Coly a toujours gardé confiance en lui et prouve qu’on peut compter sur lui. Il est assurément un artisan de la promotion xamaxienne.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Son modèle est Luca Toni. Ironie du sort, Matar Coly et Neuchâtel Xamax se sont rendus, pendant du camp de préparation d’hiver en Toscane, à Florence voir le match FiorentinaLivourne, où Toni a joué.

Quelques jours après son arrivée en Suisse, son coéquipier Stéphane Besle le rejoint à Neuchâtel, sur conseil de Matar Coly, qui en avait dit le plus grand bien au club.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]