Marie-Euphrasie Pelletier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Euphrasie.
Sainte Marie-Euphrasie Pelletier
Image illustrative de l'article Marie-Euphrasie Pelletier
Sainte et fondatrice de la Congrégation de Notre-Dame de Charité du Bon-Pasteur
Naissance
Noirmoutier-en-l'Île
Décès   (72 ans)
Angers
Nationalité Flag of France.svg français
Béatification 1933
par Pie XI
Canonisation  Rome
par Pie XII
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête le 24 avril
Saint patron fondatrice de la congrégation du Bon Pasteur

Sainte Marie de Sainte-Euphrasie, ou Marie-Euphrasie Pelletier[1], est une religieuse française, née à Noirmoutier-en-l'Île le et morte à Angers (France) le , fondatrice de la Congrégation de Notre-Dame de Charité du Bon-Pasteur.

C'est une sainte de l'Église catholique romaine, béatifiée par Pie XI en 1933 et canonisée par Pie XII le . Liturgiquement elle est commémorée le 24 avril[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un médecin emprisonné sous la Révolution, elle est religieuse à Tours en 1814 au couvent du Refuge, dans une ordre religieuse - dite Ordre de Notre-Dame de Charité - fondée en 1641 par saint Jean Eudes, elle en devient à l'âge de vingt-neuf ans la mère supérieure et donne un nouvel élan à sa communauté.

Elle fonde une congrégation autonome à Angers dite de Notre-Dame de Charité du Bon-Pasteur qui est approuvée à Rome en 1835.

Religion[modifier | modifier le code]

Sa spiritualité, inspirée de l'Ordre du Carmel, est partagée par deux groupes au sein de la congrégation: les sœurs contemplatives du Bon-Pasteur et les sœurs apostoliques du Bon-Pasteur qui prennent en charge et apportent leur soutien aux femmes et enfants blessés par les circonstances de la vie.

Aujourd'hui les Sœurs du Bon-Pasteur sont quatre mille, dans soixante-dix pays.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Portais, La vénérable mère Marie de Sainte Euphrasie Pelletier sa vie son œuvre, ses vertus, Paris, Delhomme - Briguet, 1898,
  • Mgr H. Pasquier, La Vénérable Marie de Sainte Euphrasie Pelletier, Arras/Paris, Sueur-Charruey, 1901, 294 p.
  • Collectif, Sainte Marie-Euphrasie Pelletier, fondatrice du généralat de Notre-Dame de Charité du Bon-Pasteur d'Angers, France., 1940.
  • Abbé Émile Georges, eudiste, Sainte Marie-Euphrasie Pelletier fondatrice de la Congrégation du Bon-Pasteur d'Angers (1796-1868), P. Lethielleux, Paris - Bruxelles, 1942, 372 p.
  • Abbé Émile Georges, eudiste, Jeune fille, veux-tu? L'appel du Bon Pasteur., Ed. Siraudeau, 1941, 54 p.
  • Gaëtan Bernoville, Sainte Marie-Euphrasie Pelletier. Fondatrice De La Congrégation De Notre Dame De charité Du Bon Pasteur d'Angers, Paris, Éditions Alsatia, 1945, 284 p.
  • Marie-Dominique Poinsenet, Rien n'est impossible à l'amour; Rose-Virginie Pelletier Mère Marie de Sainte-Euphrasie. préface d'Henri Mazerat, Évêque d'Angers. Paris, Éditions Saint-Paul, 1968.
  • Collectif, La vénérable Marie de Sainte Euphrasie Pelletier, 31 juillet 1796-24 avril 1868., Collection La Vie des Saints no 1274, P.Féron-Vrau.
  • Angelus Ad. Mariani, S.R.C. Entretiens et Instructions de la Vénérable Mère Marie de Sainte-Euphrasie Pelletier, Angers, Rome, 1907.
  • Chanoine Nicq, La Vénérable Marie de Sainte Euphrasie Pelletier. Fondatrice de la Congrégation du Bon-Pasteur d'Angers., Sueur-Charruey, 1901, 294 p.
  • Gaëtan Bernoville, Une apôtre de l'enfance délaissée., Paris, Éditions Alsatia, 1950, 318 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Née Rose-Virginie Pelletier
  2. nominis.cef.fr Nominis : Sainte Marie-Euphrasie Pelletier.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]