Maria Ivogün

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maria Ivogün[1] (Ilse Kempner) (Budapest, 18 novembre 1891 - Beatenberg, 2 octobre 1987) est une soprano hongroise naturalisée allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un officier et d'une chanteuse, elle commence dès 1907 des études de chant à l'Académie de Vienne (Autriche) avec Amalie Schlemmer-Ambros.

Remarquée par le chef d'orchestre Bruno Walter, elle est engagée par l'Opéra d'État de Bavière à Munich en 1913. Sous la tutelle de ce dernier, elle s'affirme comme l'une des grandes sopranos coloratures de son époque, notamment en Reine de la Nuit dans Die Zauberflöte. Elle crée en 1916, à la demande de Richard Strauss, la version définitive de Zerbinetta dans Ariadne auf Naxos. Elle participe également aux créations de Der Ring des Polykrates d' Erich Korngold et Palestrina de Hans Pfitzner.

La gloire internationale vient rapidement, elle parait au Lyric Opera de Chicago en 1921, au Royal Opera House de Londres en 1924, à La Scala de Milan et au Metropolitan Opera de New York en 1925. Elle suit Bruno Walter quand il prend la direction du Städtische Oper de Berlin, où elle chante jusqu'à son retrait de la scène en 1932.

Alliant une voix d'une grande pureté et d'une exceptionnelle agilité, Maria Ivogün chantait avec égal succès les rôles de soprano colorature et lyrique, tels Constance dans Die Entführung aus dem Serail, Rosina dans Il Barbiere di Siviglia, Norina dans Don Pasquale, Gilda dans Rigoletto, Mimi dans La Bohème, etc.

Elle fut mariée au ténor Karl Erb (1877-1958), puis au pianiste Michael Raucheisen (1889-1984), avec qui elle enseigne à Vienne, puis à Berlin. Parmi ses élèves les plus célèbres, Elisabeth Schwarzkopf et Rita Streich.

Sources[modifier | modifier le code]

Alain Pâris, Le dictionnaire des interprètes, Robert Laffont, 1989. ISBN 2-221-06660-X

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nom de scène dérivé du nom de sa mère Ida von Günther, chanteuse d'opérette.

Liens externes[modifier | modifier le code]