Marcelle Ferry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marcelle Ferry (1904-1985) est une écrivaine et poète française.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Marcelle (ou Lila) Ferry rencontre les surréalistes parisiens au début des années 1930.
Elle a une liaison avec Georges Hugnet puis André Breton. Pour elle, ce dernier réalise un collage floral pour l'exemplaire de la plaquette « Violette Nozières » portant la dédicace :
« À Marcelle / le sureau noir / le cornouiller sanguin / le bois de Ste Lucie / et toutes les autres fleurs, à / langage hermétique ».

Ses premiers poèmes « L'Île d'un jour » paraissent en 1938 aux Éditions surréalistes.
Cette même année, après une liaison avec le peintre Oscar Dominguez, elle rencontre et épouse le scénariste Jean Lévy, spécialiste de Raymond Roussel et responsable du Collège de Pataphysique. Il prend le nom de sa femme.

Jusqu'en 1954, ils signent quelques déclarations surréalistes puis Jean Ferry se détache du mouvement.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'Île d'un jour, poèmes, Éditions surréalistes, 1938
  • L'Homme de Borabora, roman, Presses de la Cité, 1969
  • Vivre avec les hirondelles, autobiographie, inédit

Source bibliographique[modifier | modifier le code]

  • Georgiana Colvile, Scandaleusement d'elles. Trente-quatre femmes surréalistes, Jean-Michel Place, Paris, 1999, pages 94 et suivantes.