Manic Monday

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Manic Monday

Single de The Bangles
extrait de l'album Different Light
Face B In a Different Light
Sortie 27 janvier 1986
Enregistré 1985
Sunset Sound Factory[1]
Durée 3:06
Genre pop
Format vinyl
Auteur Prince
Compositeur David Kahne
Label Columbia,

Singles de The Bangles

Manic Monday est une chanson du groupe américain The Bangles et le premier single issu de leur second album studio, Different Light (1986). Elle est écrite par Prince sous le pseudonyme de Christopher. D'abord prévue pour le groupe Apollonia 6 en 1984, il l'offre aux Bangles deux ans plus tard. Les paroles décrivent une femme qui se réveille un lundi mais qui préfèrerait que l'on soit dimanche.

La chanson reçoit des critiques positives et des comparaisons à la chanson Monday, Monday de The Mamas & the Papas. Elle est le premier succès du groupe et est numéro deux aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Autriche, au Canada, en Allemagne et en Irlande. Elle atteint le top 5 en Nouvelle-Zélande, en Norvège et en Suisse. Elle est certifiée disque d'argent par la British Phonographic Industry (BPI). La chanson est reprise par plusieurs artistes en 2005 et 2006.

Genèse et composition[modifier | modifier le code]

Prince écrit Manic Monday en 1984 et enregistre un duo avec le groupe Apollonia 6 pour leur premier album ; cependant, il ne fait pas la chanson[2]. Deux ans plus tard, il offre le single aux Bangles sous le pseudonyme de Christopher[3],[4], le personnage qu'il incarne dans le film Under the Cherry Moon (1986)[5]. Plusieurs auteurs ont émis la rumeur qu'après avoir écouté l'album Over the Place en 1984, Prince donne la chanson à Susanna Hoffs pour qu'en retour elle couche avec lui[6],[7],[8].

La guitariste Vicki Peterson parle de ces rumeurs lors d'une interview pour The Guardian : « C'était une pente glissante, ...À l'époque où nous publiions des singles avec toutes nos voix, cela ne désamorçait pas vraiment cette perception. Les gens aiment nous voir comme des filles qui font des crêpages de chignon mais il y avait plus de la frustration à ne pas être perçues comme une unité[9] ».

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Commercial[modifier | modifier le code]

Manic Monday entre à la 86e place du Billboard Hot 100 le 25 janvier 1986[10] et atteint la seconde position le 19 avril[11], bloquée derrière la chanson Kiss de Prince[11]. Au Royaume-Uni, Manic Monday débute à la 85e place le 8 février 1986 et entre dans le top 40, au 24e rang, le 22 février[12]. La chanson atteint finalement la seconde place le mois suivant[13]. La chanson entre à la 29e position du hit-parade allemand le 17 mars 1986 avant d'atteindre le top 10 trois semaines plus tard. Le 14 avril, et ce pendant deux semaines, elle devient numéro deux[14]. Elle reste dans le top 10 les quatre semaines suivantes et quitte le classement le 20 juillet[14].

En Suisse, Manic Monday entre en douzième position le 30 mars 1986 et est la meilleure entrée de la semaine[15]. Elle atteint la quatrième place deux semaines plus tard[16]. Aux Pays-Bas, le single entre au 43e rang le 22 février 1986 et grimpe jusqu'au 24e rang[17]. Elle reste sept semaines dans le hit-parade[17]. En Norvège, la chanson débute en neuvième position la dixième semaine de 1986 et est la seconde meilleure entrée[18]. Elle atteint la quatrième place deux semaines plus tard[19]. La chanson atteint le top 5 en Autriche[20], en Irlande[21] et en Nouvelle-Zélande[22].

Reprises[modifier | modifier le code]

Manic Monday a été reprise par plusieurs artistes. En 2005, le groupe de rock chrétien Relient K reprennent la chanson pour leur compilation Punk Goes 80s[23]. Le groupe de rock japonais Missile Innovation en font une reprise pour leur mini album Missile Innovation, paru le 27 juillet 2005[24]. La chanteuse japonaise Bonnie Pink enregistre une reprise pour son album Reminiscence[25]. The Chipettes utilisent la chanson pour la série Alvin et les Chipmunks dans l'épisode Sweet Smell of Success[26].

Versions officielles[modifier | modifier le code]

Vinyl 33 tours[27]
  1. A. Manic Monday  – 3:03
  2. B. In a Different Light  – 2:50
Maxi 45 tours (1985)[27]
  1. A. Manic Monday  – 3:03
  2. A. In a Different Light  – 2:50
  3. B. Going Down to Liverpool  – 3:19
  4. B. Dover Beach  – 3:42
Maxi 45 tours (1986)[27]
  1. A. Manic Monday  – 3:03
  2. B. Manic Monday (Extended version)   – 4:38
  3. B. In a Different Light  – 2:50
Téléchargement numérique[28]
  1. Manic Monday  – 3:06
Starbox[29]
  1. Manic Monday (Extended "California" Version)  – 4:59

Crédits[modifier | modifier le code]

Crédits de l'album Different Light[1]

  • Prince alias Christopher – auteur-compositeur
  • David Kahne – producteur
  • Susanna Hoffs – chant
  • Vicki Peterson – guitare, chœurs
  • Michael Steele – basse, chœurs
  • Debbi Peterson – batterie
  • Leslie Libman – réalisatrice du clip[30]

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements par pays[modifier | modifier le code]

Classement (1986) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[14] 2
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[20] 2
Drapeau de la Belgique Belgique (VRT Top 30)[31] 17
Drapeau du Canada Canada (RPM Top 100 Singles)[32] 2
Drapeau de l'Irlande Irlande (Irish Recorded Music Association)[21] 2
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[19] 4
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[22] 5
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[17] 24
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[13] 2
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[16] 4
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[11] 2
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Contemporary)[33] 10

Classement de fin d'année[modifier | modifier le code]

Pays (1986) Position
Drapeau du Canada Canada[34] 38
Drapeau de la Suisse Suisse[35] 24
Drapeau des États-Unis États-Unis[36] 48

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification
Royaume-Uni Disque d'argent Argent[37]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bangles (1986). Different Light. Sunset Sound Factory : Columbia Records. FCT 40039
  2. (en) Per Nilsen, Dance Music Sex Romance: Prince: The First Decade, Wembley,‎ 1999 (ISBN 0-946719-64-0), p. 171
  3. (en) « Prince's mania sets in », Billboard,‎ 25 janvier 1986 (ISSN 0006-2510)
  4. (en) Ken Tucker, « Bangles prove they'remote than a girl group », The Spokesman-Review,‎ 7 février 1986
  5. (nl) Johan van Slooten, 500 Nr. 1 hits uit de Top 40 [500 Number 1 Hits in the Top 40], Netherlands: Haarlem,‎ 1997 (ISBN 978-90-230-0944-3), p. 234
  6. (en) Frank W. Hoffmann, Encyclopedia of recorded sound Vol. 1, A-L, Routledge,‎ 2005 (ISBN 0-415-93835-X), p. 69
  7. (en) Chuck Klosterman, Chuck Klosterman IV: A Decade of Curious People and Dangerous Ideas, Schribner,‎ 2006 (ISBN 0-7432-8488-7), p. 305
  8. (en) « Spin: Jane's Addiction: 18 Years of Crazy Sex, Hard Drugs, Loollapalooza Drama & Visionary Music », Spin, no 19,‎ août 2003
  9. (en) Dorian Lynskey, « 'We're the Mrs Robinsons of rock' », sur The Guardian,‎ 14 mars 2003 (consulté le 10 août 2012)
  10. (en) « Billboard Hot 100 », Billboard,‎ 25 janvier 1986 (ISSN 0006-2510)
  11. a, b et c (en) Bangles - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media.
  12. (en) « ChartArchive - The Bangles - Manic Monday », sur The Official Charts Company (consulté le 25 juillet 2012)
  13. a et b (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company.
  14. a, b et c (de) Musicline.de – Bangles. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  15. (de) « Schweizer Hitparade - Singles Top 75 », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 25 juillet 2012)
  16. a et b (en) Swisscharts.com – Bangles – Manic Monday. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  17. a, b et c (nl) Top 40-lijst. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40.
  18. (en) « VG lista - Singles Top 20 », sur VG-lista (consulté le 25 juillet 2012)
  19. a et b (en) Norwegiancharts.com – Bangles – Manic Monday. VG-lista. Hung Medien.
  20. a et b (de) Austrian-charts.com – Bangles – Manic Monday. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  21. a et b (en) « The Irish Charts - All there is to know », sur Irish Recorded Music Association (consulté le 25 juillet 2012)
  22. a et b (en) Charts.org.nz – Bangles – Manic Monday. RIANZ. Hung Medien.
  23. (en) Tim Sendra, « Punk Goes 80s > Review », sur Allmusic (consulté le 4 novembre 2012)
  24. (ja) « News & Information », sur Missileinnovation.com (consulté le 4 novembre 2012)
  25. (en) « Manic Monday by Bonnie Pink », sur Yahoo! (consulté le 4 novembre 2012)
  26. Sweet Smell of Success. Alvin et les Chipmunks. Saison 4. 4 octobre 1986.
  27. a, b et c (fr) « Bangles - Manic Monday (chanson) », sur Ultratop (consulté le 25 juillet 2012)
  28. (en) « Manic Monday - The Bangles », sur Amazon.com (consulté le 25 juillet 2012)
  29. (en) « Manic Monday (Extended "California" Version) by The Bangles », sur Yahoo! Music (consulté le 25 juillet 2012)
  30. (en) « Leslie Libman, Director », sur site officiel de Leslie Libman (consulté le 25 juillet 2012)
  31. (nl) « Radio 2 - Top 30 », sur VRT (consulté le 25 juillet 2012)
  32. (en) « Top Singles - Volume 44, No. 6, May 03 1986 », sur RPM (consulté le 25 juillet 2012)
  33. (en) Bangles - Chart history – Billboard. Billboard Adult Contemporary. Prometheus Global Media.
  34. (en) « Top 100 Singles of '86 », sur RPM (consulté le 25 juillet 2012)
  35. (de) « Schweizer Jahreshitparade 1986 », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 25 juillet 2012)
  36. (en) « Top Pop Singles of 1986 », sur Billboard (consulté le 25 juillet 2012)
  37. (en) « Certified Awards Search », sur British Phonographic Industry (consulté le 25 juillet 2012)