Majida El Roumi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Majida El Roumi
ماجدة الرومي

Description de l'image  Majida El Roumi in a portrait from 1994.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Majida Halim El Roumi
ماجدة الرومي
Naissance 13 décembre 1956 (57 ans)
Kfarchima, Drapeau du Liban Liban
Activité principale Chanteuse, poète, actrice
Genre musical Musique libanaise, musique arabe, musique classique, opéra

Majida El Roumi (ماجدة الرومي), née le 13 décembre 1956 à Kfarchima (Liban), est une soprano libanaise. En janvier 2013, elle est élevée par la France au rang d’officier des Arts et des Lettres[1]. D'ailleurs elle est francophone.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Performance[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Discours[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Année Album
1977 Wadaa
1982 Live Recordings
1983 Majida El Roumi and the kids
1986 Dawi Ya Amar
1988 Ya Saken Afkari
1991 Kalimat
1994 Ebhath Anni
1996 Rasael
1998 Ouhebouka Wa Baad
2003 Irhamny Ya Allah
2003 Cithare du Ciel
2006 E'tazalet El Gharam
2012 Ghazal

Monoplage[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Majida durant sa cérémonie l'honorant en France au grade d'Officier de l'ambassade française à Beyrouth, en janvier 2013.
  • Drapeau : Tunisie : ordre national du travail de la présidence de la République tunisienne en 1987.
  • Drapeau du Liban : Le Cèdre d'or, 1988.
  • Drapeau de la France : Bouclier de l'Assemblée nationale française en 1993.
  • Drapeau du Liban : Bouclier national d'honneur du Cèdre, chevalier de l'ordre par le président de la République libanaise, 1994.
  • Drapeau de l'Algérie : "Citoyenneté algérienne". Certificat de la République démocratique et populaire d'Algérie, 1997.
  • Drapeau de la France : Le bouclier des médecins sans frontières en 1999.
  • Drapeau de l'Égypte : ordre du mérite du syndicat des journalistes égyptiens, 2000.
  • Le certificat et le bouclier d'honneur par l'Organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, 2001.
  • Drapeau : Côte d'Ivoire : Le bouclier national de l'honneur, ordre du mérite des officiers Grade de la République de Côte d'Ivoire, 2003.
  • Drapeau : Syrie : Le bouclier d'honneur du ministère de la Culture syrien, 2004.
  • Drapeau de l'Algérie : Le Bouclier de l'information et de la culture et la médaille d'or du cinquantième anniversaire du déclenchement de la libération révolutionnaire, par le Président de la République d'Algérie en 2005.
  • Drapeau du Liban : membre honoraire des étudiants de l’association des bourses d'études à l'Université américaine de Beyrouth, 2005.
  • Drapeau du Liban : Membre honoraire de l'association libanaise de la prévention de l'ostéoporose et du cadre universel des articulations et des maladies osseuses - Branche libanaise, 2007.
  • Drapeau du Liban: Doctorat honorifique en sciences humaines du conseil d'administration de l'Université américaine de Beyrouth, (2009).
  • Drapeau du Belize: Brevet d'honneur libanais et la reconnaissance par l'Association universelle des Worldwide libanais - Belize et la reconnaissance effective de ses efforts au service du Liban, de l'humanité et de la paix universelle (2009).
  • Drapeau du Liban : honorée par l'Église catholique à l'occasion d'une rencontre de prêtres catholiques au Liban (2010).
  • Drapeau de la Jordanie : honorée du Bouclier de sa Majesté la reine Noor de Jordanie en 2002.
  • Drapeau du Maroc : Le Bouclier national de l'honneur.
  • Drapeau : Tunisie : Le Bouclier nationale de l'honneur, des Arts et des Lettres de la République de Tunisie, 2010.
  • Drapeau du Liban : Le Bouclier national de l'Honneur du Cèdre - Ordre du commodore du président de la République, 25 juin 2011.
  • Drapeau de la France : ordre des Arts et des Lettres - insigne d'officier, du président de la République, 24 janvier 2013[2].

Galeries[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :