Maison symphonique de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maison symphonique de Montréal

Description de cette image, également commentée ci-après

Intérieur de la Maison symphonique

Type Boîte à chaussures
Lieu Montréal, Drapeau du Canada Canada
Coordonnées 45° 30′ 33″ Nord 73° 34′ 01″ Ouest / 45.509257, -73.566856 ()
Architecte(s) Diamond and Schmitt Architects, AEdifca
Inauguration
Capacité 2 100 places
Gestionnaire Orchestre symphonique de Montréal
Direction artistique Kent Nagano
Site web www.osm.ca

La Maison symphonique de Montréal est une salle de concert du complexe de la Place des arts au centre-ville de Montréal. C'est là que se produit le plus souvent l'Orchestre symphonique de Montréal.

Historique[modifier | modifier le code]

Logo temporaire de l'Adresse symphonique

Le 27 juin 2006, le premier ministre Jean Charest et la ministre de la Culture Line Beauchamp annonçaient que le projet de construction de la future salle de concert, dont bénéficieront principalement l'Orchestre symphonique de Montréal, l'Orchestre Métropolitain, I Musici de Montréal et Les Violons du Roy serait réalisé en partenariat public-privé (PPP).

Le 28 mai 2009, le premier ministre du Québec, Jean Charest, lançait les travaux de l’Adresse symphonique, en présence de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine St-Pierre, du président du conseil d’administration de l’Orchestre symphonique de Montréal, Lucien Bouchard et du directeur musical, Kent Nagano.

La construction a commencé en mai 2009 et l'inauguration a eu lieu le . Le nom temporaire d'« Adresse symphonique » a alors été remplacé par celui de « Maison symphonique[1],[2] ». La salle sert de domicile à l'Orchestre symphonique de Montréal, à l'Orchestre Métropolitain, à I Musici de Montréal et, à Montréal, aux Violons du Roy.

D'une capacité de 1900 sièges, la Maison symphonique de Montréal est située au coin du boulevard de Maisonneuve et de la rue Saint-Urbain. Située au nord-est de la Place des Arts, elle en est la sixième salle, et a porté son nombre de places à 8 000[3].

Kent Nagano a dirigé l'OSM au concert inaugural[4].

De gauche à droite, vus de l'est, la Maison symphonique, le pavillon Président-Kennedy de l'UQAM et l'église Saint John the Evangelist
De gauche à droite, vus de l'est, la Maison symphonique, le pavillon Président-Kennedy de l'UQAM et l'église Saint John the Evangelist


Description[modifier | modifier le code]

La salle, construite en un peu plus de deux ans, peut accueillir 1900 spectateurs, 200 choristes et 120 musiciens. Elle est de forme rectangulaire, plus précisément du style dit boite à chaussures (en)[5]. Réalisée pour 259 millions $ en PPP par le groupe immobilier Ovation, dirigé par SNC-Lavalin, la Maison symphonique porte la signature de l’acousticien Russell Johnson (en). Les piliers de la salle sont déposés sur des coussins et elle est tapissée de 175 coussinets pour l'isoler des vibrations et des bruits extérieurs. Le bois qui recouvre 70 % de la salle est du hêtre de l'Outaouais ; on lui attribue en partie la qualité acoustique de la salle.

Le Grand Orgue Pierre Béique, (Casavant op. 3900), est placé tout au fond de la salle ; il a 109 registres, 83 jeux, 116 rangs et 6 489 tuyaux ; son nom honore un ancien administrateur de l'OSM.

Pour trois ans après l'inauguration, la Maison symphonique est réservée 240 jours par an à l’Orchestre symphonique de Montréal ; la Place des Arts se charge de la programmation de la salle pour les autres ensembles qui en feront aussi leur résidence.

La Maison symphonique de Montréal en photographie panoramique de 360 degrés

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La « Maison symphonique de Montréal » sera inaugurée ce soir - Cyberpresse
  2. A Name for the Montreal Symphony Orchestra’s New Hall - The New York Times
  3. Il s'agit de places assises, dans une salle. Le nombre de places à l'extérieur peut atteindre 100 000.
  4. L'OSM inaugure sa nouvelle salle de concert - Radio-Canada
  5. Cette forme s'oppose aux formes amphithéâtre, aréna, fer à cheval, vignoble (en). Music Halls from the 18th to 20th Centuries : Changes in Acoustical and Architectural Criteria

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :