Mac OS X v10.6

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mac OS X 10.6 Snow Leopard
Logo
Mac OS X Snow Leopard

Famille BSD
Type de noyau Noyau hybride
Entreprise /
Développeur
Apple
Licence Propriétaire ; certaines parties sont disponibles sous Apple Public Source License
États des sources Source fermée (Darwin est open source)
Dernière version stable 10.6.8 (10K549) (14 mars 2013)
Interface utilisateur par défaut Aqua
Site web www.apple.com/fr/macosx

Mac OS X 10.6, nom de code Snow Leopard (once), est la septième version du système d'exploitation Mac OS X destinée aux ordinateurs Macintosh d'Apple. Il a succédé le 28 août 2009[1] à Mac OS X v10.5 « Leopard ». Il a été présenté en avant-première lors de la Worldwide Developers Conference en juin 2008.

Contrairement aux précédentes versions de Mac OS X, celle-ci ne se focalise pas sur l'ajout de nouvelles fonctionnalités perceptibles par l’utilisateur final, mais sur l'optimisation des performances du système en général. Apple a en effet procédé par cette version à l'abandon des processeurs à architecture Motorola PowerPC, près de 4 ans après la transition d'Apple vers l'architecture x86.

Cette transition explique une bonne partie de l'amélioration des performances sur Snow Leopard : les applications préexistantes, en Universal binaries, contenaient du code prévu pour être lancé sur les deux architectures à la fois, pénalisant donc le poids du fichier (qui contenait en pratique près de 2 fois plus de code) et sa vitesse d'exécution (il est en effet très difficile d'optimiser un programme dont le code doit pouvoir s'exécuter sur plusieurs architectures, complètement différentes de surcroît).

Mac OS X 10.6 requiert au minimum 1 Go de RAM et un processeur Intel (CoreDuo, Core2Duo, Core i3, Core i5, Core i7, Xeon), et 5 à 7 Go d'espace disque.

Un noyau (kernel) 32 bits ou 64 bits[modifier | modifier le code]

Mac OS X 10.6 est livré avec deux noyaux. Le premier est un noyau en mode architecture 32 bits le second en 64 bits. Sur la majorité des Macs le noyau utilisé par défaut est le noyau 32 bits (par ex. tous les MacBook) bien que certains puissent utiliser le noyau 64 bits (les Mac mini modèles 2010). Quelques machines comme les Mac Pro modèles 2010 et les MacBook Pro 2011 ont le noyau en 64 bits par défaut. En effet les pilotes (drivers) sont adaptés au type de noyau utilisé : un noyau 64 bits requiert des pilotes 64 bits, un noyau 32 bits exploite des pilotes 32 bits.

L'utilisation du noyau 32 bits ne limite pas l'exécution d'applications en 32 bits ou 64 bits : les programmes 32 bits sur Snow Leopard 64 bits fonctionnent grâce à l'implémentation de LP64. Les gains de performance obtenus par Snow Leopard sont dus à l'optimisation des composants et logiciels du système en mode 64 bits comme le Finder, Mail, Safari...

Le noyau 64 bits permet de dépasser la limite de 32 Gio de mémoire. Le noyau en mode 32 bits peut grâce au PAE dépasser la limite des 4 Gio et gérer une quantité de mémoire maximale de 32 Gio.

Les nouveautés[modifier | modifier le code]

  • Système en 64 bits total[2], avec support théorique de 16 tébioctets de RAM[3].
  • Optimisation pour les processeurs multi-cœurs avec une nouvelle technologie baptisée Grand Central Dispatch, qui se chargera à la place des développeurs de répartir les tâches logicielles entre les différents processeurs[4].
  • OpenCL permettant aux applications de tirer parti de la puissance des circuits graphiques (GPU) au sein d'applications nécessitant une forte puissance de calcul, permettant de décharger d'autant le processeur central.
  • Utilitaire de sauvegarde Time Machine intégré[2].
  • Support natif de Microsoft Exchange 2007 dans les applications iCal, Mail, iChat et Carnet d'adresses[5].
  • Une nouvelle version de QuickTime, appelée QuickTime X. L'interface est revue en profondeur et le lecteur QuickTime[6] est optimisé pour la prise en charge des codecs audio et vidéo modernes.
  • Changements subtils dans le Finder et le Dock[7],[2].
  • Environnement DashCode de création de widgets pour Dashboard.
  • Gestionnaire de bureau virtuel Spaces[2].
  • Gestion améliorée du menu Services et intégration avec Automator[2].
  • Optimisation de la gestion de JavaScript.

Cette version du système est commercialisée seule.

Les limitations[modifier | modifier le code]

Mac OS X 10.6 ne supporte pas Java 7 (JRE 1.7 et ultérieurs).

Il s'agit par ailleurs de la première version de Mac OS X à ne pas supporter des ordinateurs Apple équipés des processeurs Motorola (PowerPC).

Historique des versions[modifier | modifier le code]

Phase de développement[modifier | modifier le code]

Build Date Note
10A96 10 juin 2008 Version développeur de la WWDC 2008
10A190 25 octobre 2008
10A222 3 décembre 2008
10A261 4 février 2009
10A286 6 mars 2009 Finder en Cocoa, QuickTime X, Safari 4
10A314 2 avril 2009
10A335 24 avril 2009
10A354 9 mai 2009
10A380 8 juin 2009 Version développeur de la WWDC 2009
10A394 26 juin 2009 Dock Exposé
10A402 10 juillet 2009
10A411 15 juillet 2009
10A421a 25 juillet 2009
10A432 12 août 2009 Version Gold Master

Commercialisation et mises à jour[modifier | modifier le code]

Comme toutes les versions de Mac OS X, toute mise à jour de Mac OS X 10.6.x à 10.6.y est gratuite est peut être téléchargée depuis le menu pomme.

La fin de support de cette version de Mac OS X prit fin le 25 février 2014, quand Apple sortit la version 10.9.2 de OS X Mavericks.

Mac OS X
No de version
Build Date Note
10.6 10A432 28 août 2009 Disponible sur DVD
10.6.1 10B504 10 septembre 2009 Téléchargement, À propos de la mise à jour
10.6.2 10C540 9 novembre 2009 Téléchargement, À propos de la mise à jour
10.6.3 10D573 29 mars 2010
      10.6.3 V1.1 10D578 13 avril 2010 Téléchargement, À propos de la mise à jour
10.6.4 10F569 15 juin 2010 À propos de la mise à jour
      10.6.4 V1.1 10F570 24 août 2010 À propos de la mise à jour
10.6.5 10H574 10 novembre 2010 À propos de la mise à jour
10.6.6 10J567 6 janvier 2011 Téléchargement, À propos de la mise à jour
10.6.7 10J869 21 mars 2011 Téléchargement, À propos de la mise à jour (en)
10.6.8 10K540 23 juin 2011 Téléchargement, À propos de la mise à jour
      10.6.8 V1.1 10K549 25 juillet 2011 À propos de la mise à jour
10.6.8 mise à jour de sécurité 2013-001 10K549 14 mars 2013 Téléchargement, À propos de la mise à jour

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Apple va livrer Mac OS X Snow Leopard le 28 août - Informations presse Apple, 24 août 2009
  2. a, b, c, d et e (en) « Apple – Mac OS X Snow Leopard – Technical specifications », Apple (consulté en 15 août 2011)
  3. (en) « Mac OS X Server Snow Leopard », Site officiel d'Apple
  4. (en) John Markoff, « Apple in Parallel: Turning the PC World Upside Down? », Bits, The New York Times,‎ 10 juin 2008 (lire en ligne)
  5. (en) « Mac OS X Snow Leopard », Site officiel d'Apple
  6. QuickTime X : un gros pas en avant - Mac OS 10.6 Snow Leopard : les fondamentaux - video2brain [vidéo]
  7. Finder et Dock optimisés - Mac OS 10.6 Snow Leopard : les fondamentaux - video2brain [vidéo]

Chronologie[modifier | modifier le code]

Mactel Power Mac G5 Power Mac G4 iMac Power Macintosh Macintosh Quadra Macintosh Portable Macintosh SE/30 Macintosh II Plus (Apple) Macintosh 128K A/UX A/UX A/UX Mac OS 9 Mac OS 9 Mac OS 9 Mac OS 8 Mac OS 8 Mac OS 8 Mac OS 8 System 7 (Apple) System 7 (Apple) System 7 (Apple) System 7 (Apple) System 6 (Apple) Mac OS Mac OS Mac OS Mac OS Mac OS OS X Yosemite OS X Mavericks Mac OS X v10.8 Mac OS X v10.7 Mac OS X v10.6 Mac OS X v10.5 Mac OS X v10.4 Mac OS X v10.3 Mac OS X v10.2 Mac OS X v10.1 Mac OS X v10.0 Mac OS X Public Beta Mac OS X Server 1.0 Macworks Plus II Macworks Plus Sun Remarketing Macworks Finder Finder Finder Finder Finder Finder Finder Finder