Time Machine (logiciel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Time machine.
Time Machine
Image illustrative de l'article Time Machine (logiciel)
Logo

Développeur Apple
Dernière version 1.1 ()
Environnement Mac OS X
Type Sauvegarde et restauration
Licence Propriétaire
Site web Time Machine

Time Machine est un logiciel propriétaire de sauvegarde incrémentale automatique et de restauration d'Apple, intégré à la version 10.5 (Leopard) de Mac OS X (sortie le 26 octobre 2007), nécessitant un disque dur externe.

Son interface graphique permet de naviguer dans le temps, les différents états étant représentés comme des fenêtres successives empilées dans l'espace les unes derrière les autres.

Détails[modifier | modifier le code]

Un fichier qui ne vivra que 23 heures sera effacé de Time Machine le lendemain. Et un fichier qui ne vivra pas une semaine sera effacé le mois prochain. Seuls les fichiers stables pendant plus d’une semaine resteront jusqu'à la saturation de la partition dédiée. La sauvegarde des fichiers se fait par défaut toutes les heures (paramètre réglable) de manière automatique : une fois le logiciel configuré, il se charge de faire les synchronisations tout seul sans besoin de le lancer (car intégré à son environnement Mac OS X). Lorsqu'il ne peut faire la synchronisation car le disque de sauvegarde n'est pas connecté à l'ordinateur, il attend la prochaine connexion du disque de sauvegarde à l'ordinateur.

Pour pouvoir bénéficier d'une mobilité avec un ordinateur portable et ne pas être systématiquement connecté à un disque dur externe, la synchronisation peut se faire par Wi-Fi notamment en utilisant un disque dur externe Apple qui peut être relié à l'ordinateur par Wi-Fi et que le constructeur nomme une Time Capsule. La synchronisation automatique régulière est donc automatique tout en laissant sa mobilité à l'utilisateur dans la zone Wi-Fi de cette Time Capsule.

Les types partitions de volume Apple et GUID sont acceptés, tandis que le type MBR est déconseillé (problème résolu par Mac OS X 10.5.1).

Fonctionnalité similaire pour d'autres systèmes d'exploitation[modifier | modifier le code]

  • Équivalents pour un système d'exploitation du type GNU/Linux : Back In Time, TimeVault ou FlyBack. Et pour OpenSolaris : Time slider (qui fonctionne d'ailleurs sans qu'il soit nécessaire d'adjoindre un deuxième disque dur).

Fonctionnalités non supportées par Apple[modifier | modifier le code]

  • Par défaut, Time Machine ne permet la sauvegarde que vers un disque local, un disque externe (USB ou Firewire) ou une Time Capsule. Cependant il est possible de sauvegarder vers un disque réseau (de type NAS par exemple) ou tout autre type de disque en suivant cette procédure :

http://www.engadget.com/2007/11/10/how-to-enable-time-machine-on-unsupported-volumes/

bien que cette manipulation ne soit pas supportée officiellement par Apple.