Steeplechase Park

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Steeple chase.
Entrée du parc
L'attraction des chevaux mécaniques qui a donné son nom au parc
Piscine du parc

Steeplechase Park est un ancien parc d'attractions qui était situé à Coney Island de Brooklyn. Il a été exploité de 1897 à 1964. Il fut l’un des premiers parc d’attractions et est encore aujourd’hui un parc référence.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parc a été créé par George C. Tilyou, qui a grandi dans une famille qui a dirigé un restaurant de Coney Island. Durant sa visite à l’exposition universelle de Colombia, à Chicago en 1893, il découvre la grande roue et décide de se construire la sienne à Coney Island. Il ajouta, d’autres attractions dont une course de chevaux mécaniques qui plus tard donna son nom au parc.

Steeplechase Park fut victime d’un incendie en 1907, détruisant une grande partie du parc. Tilyou afficha devant son parc après l’incident une annonce où était écrit : To enquiring friends: I have troubles today that I had not yesterday. I had troubles yesterday which I have not today. On this site will be built a bigger, better, Steeplechase Park. Admission to the burning ruins -- Ten cents.

Comme l’annonçait le directeur, le parc fut reconstruit, il rouvrit en partie pour la saison 1908 puis totalement en 1909. Il incluait à cette époque le "Pavilion of Fun" construit en acier et verre. Le parc fut à nouveau victime des flammes en 1936 puis en 1939.

À la fermeture de la Foire internationale de New York 1939-1940, Tilyou acheta le Parachute Drop qu’il installa dans son parc. L’attraction était à l’origine une tour d’entrainement pour les parachutistes. L’attraction fut exploitée jusqu’à la fermeture du parc en 1964.

Après une série noire d’accidents, de disputes dans la famille Tilyou et une recrudescence de la criminalité dans le voisinage, le parc fut fermé définitivement à la fin de la saison 1964.

Trop chère a démonter, la tour parachute fut finalement inscrite au National Register of Historic Places en 1977. Elle fut ajoutée au Registre National des Places Historiques. C’est aujourd’hui le dernier vestige de Steeplechase[1].

Le site fut racheté par Fred Trump (père de Donald Trump) en 1965, avec l’intention de développer la construction de logements à prix réduit. Il fit démolir le parc avant qu’il n’obtienne son statut de lieu historique. Il revendit la propriété à la ville de New York en 1968.

Aujourd’hui le site est occupé par le MCU Park, stade de la ligue mineure de baseball et terrain des Cyclones de Brooklyn.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Coney Island Parachute Drop, a history - Northstar Gallery