Louis Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johnson.

Louis Johnson

Description de cette image, également commentée ci-après

Louis Johnson à Paris en 1980.

Informations générales
Naissance
Los Angeles, Californie, États-Unis
Décès (à 60 ans)
Activité principale musicien, réalisateur artistique
Genre musical Funk, disco, soul, jazz
Instruments basse
Années actives 1972-2002
Labels A&M, Capitol, Star Licks Productions, Hal Leonard Publishing

Louis Johnson (né le à Los Angeles aux États-Unis, et mort le [1]) est un bassiste et réalisateur artistique américain de funk, membre des Brothers Johnson. Il est l'un des premier bassistes à populariser à grande échelle la technique du slap, à la suite de son inventeur Larry Graham.

Il travaille sur les albums Off the Wall, Thriller et Dangerous de Michael Jackson, notamment à travers les titres Don't Stop 'Til You Get Enough et Billie Jean. On peut également l'entendre sur Give Me the Night de George Benson en 1980.

En compagnie de son frère George Johnson, il collabore par ailleurs avec Aretha Franklin, Quincy Jones, Billy Preston, David Ruffin, The Supremes, Bill Withers, Bobby Womack ou encore Stevie Wonder. Leur orchestre familial, The Brothers Johnson, publie sept recueils studio, dont Light Up the Night en 1980, qui inclut le tube Stomp!. Le groupe s'est reformé ponctuellement en 2002 à l'occasion d'une tournée américaine.

Il joue la plupart du temps sur une basse Music Man StingRay.

Biographie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. RIP Louis Johnson (1955-2015), sur funku.fr, 22 mai 2015 (consulté le 22 mai 2015).

Liens internes[modifier | modifier le code]