Little Saigon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Défilé à Little Saigon lors du Nouvel An vietnamien de 2009.

Little Saigon est le nom donné à plusieurs communautés d'immigrants vietnamiens en dehors du Viêt Nam, fuyant le régime communiste en 1975, généralement aux États-Unis. Saigon est l'ancien nom de la capitale de la République du Viêt Nam, d'où sont issus un grand nombre d'immigrants vietnamiens[1].

Les plus anciennes et importantes communautés vietnamiennes américaines (n'étant pas forcément toutes nommées Little Saigon) sont situées dans le Comté d'Orange ainsi qu'à San José en Californie et Houston au Texas. De plus petites communautés existent également, notamment les plus récents arrondissements vietnamiens commerciaux de San Francisco, San Diego et Sacramento, en Californie, Oklahoma City dans l'Oklahoma, La Nouvelle-Orléans en Louisiane et Orlando en Floride.

En outre, les vietnamiens américains d'origine chinoise sont impliqués dans le commerce et apportent des éléments typiquement vietnamiens dans la plupart des Chinatown, atténuant ainsi les différences entre Chinatown et Little Saigon, comme les Chinatown de Las Vegas, Chicago, Boston, Bellaire à Houston ou Honolulu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Sanjoy Mazumdar, « Creating a Sense of Place: The Vietnamese-Americans and Little Saigon », Journal of Environmental Psychology, vol. 20, no 4,‎ décembre 2000, p. 319–333 (lien DOI?, lire en ligne)

Source[modifier | modifier le code]