Ligne (unité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne.
Pied à coulisse ancien à double graduation (cm et ligne parisienne)

La ligne (ou le line, symbole : ln) est une unité de mesure de longueur conçue durant le Moyen Âge. Généralement, c’est le pouce divisé par douze.

Horlogerie[modifier | modifier le code]

En horlogerie, la ligne valant exactement 2,255 mm est encore quelque peu utilisée de manière approximative pour le calibre d'un mouvement[1].

Système anglo-saxon[modifier | modifier le code]

La ligne du système anglo-saxon vaut aujourd’hui exactement 2,116 mm.

France[modifier | modifier le code]

La ligne du Roi de France, symbole l, un douzième du pouce du Roi, est définie par la Loi du 19 frimaire An VIII (10 décembre 1799) qui dispose que « le mètre est égal à 3 pieds et 11,296 lignes de la toise de Paris ». Ce qui donne environ 2,256 mm à la ligne de l’Ancien Régime.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Selon le système officiel du Moyen Âge, il y a :

  • 4 lignes dans un grain d'orge (= 1/9 paume)
  • 9 lignes dans un doigt (= 1/4 paume)
  • 12 lignes dans un pouce (= 1/3 paume)
  • 36 lignes dans une paume
  • 144 lignes dans un pied (= 4 paumes)
  • 216 lignes dans une coudée (= 6 paumes)
  • 864 lignes dans une toise (= 24 paumes)

Parallèlement, les bâtisseurs des cathédrales employèrent un système fondé sur cinq nombres de la suite de Fibonacci (1175-1240) :

  • 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144, 233, 377, 610, 987...

Leur instrument de mesure s’appelait « la canne royale ». Elle mesurait au total 555 lignes (≈ 1,25 mètre).

Elle était composée de cinq mesures différentes, reliées entre elles par addition des mesures précédentes.

  • 34 lignes dans une paume (lat. palmus minor)
  • 55 lignes dans une palme (lat. palmus maior)
  • 89 lignes dans un empan (une palme plus une paume)
  • 144 lignes dans un pied (un empan plus une palme)
  • 233 lignes dans une coudée (un pied plus un empan)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir par exemple un article dans la revue Montres Passion, qui mentionne « [un] mouvement automatique de 11 lignes et demies (26 mm, donc petit). » (Fabrice Eschmann, « Mouvements « in-house » », W-The Journal,‎ 10 mars 2012 (consulté le 10 décembre 2012)).

Voir aussi[modifier | modifier le code]