Licinio Rangel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rangel.
Licínio Rangel.

Mgr Licinio Rangel[1] (né à Campos dos Goytacazes le et mort ), était évêque et administrateur apostolique de l'Union Saint-Jean-Marie-Vianney.

Frère mineur[modifier | modifier le code]

Il est ordonné prêtre au sein de l'ordre des frères mineurs en .

Évêque schismatique[modifier | modifier le code]

Il fut consacré le , sans l'accord de Rome, par Bernard Tissier de Mallerais, assisté de Alfonso de Galarreta et Richard Williamson les évêques de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, à São Fidélis dans l'État de Rio de Janeiro au Brésil. Il succède alors à Mgr Antônio de Castro Mayer comme supérieur de l'union saint-Jean-Marie-Vianney, société de prêtres traditionalistes dans le diocèse de Campos.

Reconciliation avec Rome[modifier | modifier le code]

Le , Mgr Rangel, avec 25 de ses prêtres, se réconcilie avec le Saint-Siège. Il adresse une lettre à Jean-Paul II[2], par laquelle il jure fidélité au siège apostolique. En conséquence, le pape élève l'union Saint-Jean-Marie Vianney au rang d'administration apostolique personnelle, avec la faculté d'utiliser exclusivement les livres liturgiques de 1962. Il occupe le siège in partibus de Zarna de 2002 à sa mort.

En raison de sa santé, il demande à Rome un évêque auxiliaire. Rome lui accorde de choisir son évêque coadjuteur, qui lui succédera automatiquement. Fernando Rifan est sacré le , par le cardinal Castrillon-Hoyos et Mgr Rangel. Mgr Rifan succède à Mgr Rangel le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. annuaire de la hiérarchie catholique
  2. lettre au saint-Père

Liens internes[modifier | modifier le code]