Leutkirch im Allgäu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leutkirch im Allgäu
Blason de Leutkirch im Allgäu
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Bade-Wurtemberg
District
(Regierungsbezirk)
Tübingen
Arrondissement
(Landkreis)
Ravensburg
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
8 + centre-ville
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Hans-Jörg Henle
Code postal 88299
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
08 4 36 055
Indicatif téléphonique 07561
Immatriculation RV
Démographie
Population 22 344 hab. (30 juin 2006)
Densité 128 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 50′ 00″ N 10° 01′ 00″ E / 47.8333, 10.0167 ()47° 50′ 00″ Nord 10° 01′ 00″ Est / 47.8333, 10.0167 ()  
Altitude 424 m
Superficie 17 500 ha = 175 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Leutkirch im Allgäu

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Leutkirch im Allgäu
Liens
Site web www.leutkirch.de

Leutkirch im Allgäu est une ancienne ville libre d'empire au sud-ouest du land de Bade-Wurtemberg. La ville est située dans l’Allgäu entre Memmingen et Wangen im Allgäu près de l’autoroute A 96. Leutkirch est la quatrième plus grande ville en nombre d’habitants du Landkreis (arrondissement) de Ravensburg après Ravensburg, Wangen et Weingarten. Avec une superficie de 175 km2, elle se situe après Stuttgart, Baiersbronn, Bad Wurzach et Ehingen parmi les cinq communes les plus étendues du land.

Leutkirch im Allgäu est depuis le 1er janvier 1974 une Große Kreisstadt. Leutkirch forme une communauté de communes avec ses voisines Aichstetten et Aitrach.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation de Leutkirch im Allgäu dans l'arrondissement de Ravensburg.

Leutkirch se situe dans l'ouest de l'Allgäu, à la limite nord de l'Adelegg (de), chaîne montagneuse boisée dans le prolongement du nord des Alpes. La vieille ville se trouve entre la rive droite de la rivière Eschach (de) et la Wilhelmshöhe, colline au bord du territoire de l'Aitrach (de). L'Eschach entre dans la commune par l'extrémité sud-est au niveau de Schmidsfelden, coule ensuite vers le Nord dans la partie Est du territoire communal en longeant Emerlanden, Winterstetten, Friesenhofen et Urlau pour atteindre le centre-ville qui est traversé du sud vers le nord. L'Eschach longe ensuite Mailand et se jette au Nord dans le Wurzacher Ach venant de l'ouest en direction de l'Aitrach qui quitte elle le territoire de Leutkirch quelques kilomètres plus au Nord pour déboucher dans l'Iller. La partie ouest de la commune est drainée par des affluents de l'Argen (de) vers le lac de Constance, de sorte que Leutkirch se situe sur une ligne européenne principale de partage des eaux.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Leutkirch im Allgäu
Bad Wurzach Aichstetten Lautrach et Legau (arrondissement d'Unterallgäu)
Kißlegg Leutkirch im Allgäu Altusried (arrondissement d'Oberallgäu)
Argenbühl Isny im Allgäu

Composition de la commune[modifier | modifier le code]

La mairie (« Rathaus ») de Leutkirch.

Le territoire communal de Leutkirch comprend son centre-ville et incorpore depuis la réforme des communes de 1972, les quartiers de Diepoldshofen, Friesenhofen, Gebrazhofen, Herlazhofen, Hofs, Reichenhofen, Winterstetten et Wuchzenhofen.

La langue de cette portion d’article est : de Die eingegliederten Gemeinden sind zugleich Ortschaften im Sinne der baden-württembergischen Gemeindeordnung, das heißt, sie haben jeweils einen von den Wahlberechtigten bei jeder Kommunalwahl neu zu wählenden Ortschaftsrat mit einem Ortsvorsteher als Vorsitzenden. In jeder der Ortschaften gibt es eine Ortsverwaltung, deren Leiter der Ortsvorsteher ist.  ⇔  Les villages sont en même temps des localités, ce qui signifie d'après le règlement du Bade-Wurttemberg, qu'elles ont chacune le droit de vote dans chaque vote communal par la voix d'un représentant dans le conseil local. Il existe une administration locale dans chaque village dont le directeur est ce même représentant local.

En outre, de nombreux lieux-dits qui ont souvent seulement quelques habitants et dont la délimitation n'est pas précisément déterminée, appartiennent à ces quartiers. On retrouve dans le détail :

Histoire[modifier | modifier le code]

Histoire du centre-ville[modifier | modifier le code]

Église St-Martin et la Pulverturm.

Les traces de colonies préhistoriques ou antiques sont rares en Allgäu. On comprend mieux ainsi pourquoi la découverte d'une tombe du temps des invasions barbares est célèbre[2]. Manifestement les Alamans s’installèrent au préalable dans les environs du limes du Danube-Iller-Rhin, auquel appartient l'oppidum de Isny. Une colonisation de l'Allgäu de l'ouest (en) durant la période mérovingienne n'est jusqu'à présent pas archéologiquement prouvée, mais reste supposée en raison de sources historiques (mentions précoces,  saint patron  ⇔  Patrozinum, formes des noms de lieu).

La ville se constitue par la fusion de deux villages qui se situent aux pieds de l'église Saint-Martin : Ufhofen et Mittelhofen. Une première mention du lieu de la vieille église et du tribunal de Nibelgau (de) se trouve dans un document de l'abbaye de Saint-Gall daté de 766, dans le territoire attribué après l'extinction de Udalrichinger au comte de Bregenz et ensuite aux comtes de Monfort. Il indique durant leur règne la création d'un marché entre Ufhofen et Mittelhofen.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Leutkirch im Allgäu est jumelée avec

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Au mois de décembre 2007.
  2. (de) R. Roeren: Ein frühalamannischer Grabfund aus Oberschwaben. dans : Festschrift für Peter Goessler. Tübinger Beiträge zur Vor- und Frühgeschichte. Stuttgart 1954, p. 137–141

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :