Le Cycle du caca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Cycle du caca
Épisode de South Park
Titre original A Very Crappy Christmas
Numéro d'épisode Saison 4
Épisode 17
Code de production 417
Invités Louis Price (voix de Simon)
Réalisation Adrien Beard
Scénario Trey Parker
Diffusion États-Unis : 20 décembre 2000
France :
Chronologie
Précédent Le Mot en « M » Y'en a dans le ventilo Suivant
Liste des épisodes de South Park
Saison 4 de South Park

Le Cycle du caca (A Very Crappy Christmas en version originale) est le dix-septième épisode de la quatrième saison de la série animée South Park, ainsi que le 65e épisode de l'émission.

Synopsis[modifier | modifier le code]

South Park a perdu l'esprit de Noël ce qui déplaît à M. Hankey. Les enfants décident de l'aider en créant un film censé imprégner les habitants de cet esprit.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Cet épisode montre la manière dont la série a été faite, notamment les deux premiers courts métrages, L'Esprit de Noël.

Surtout il délivre un message assez décalé sur l'esprit de Noël en ce sens que les enfants essaient cette fois de rétablir la folie commerciale autour de la fête plutôt que d'en chercher le vrai sens profond (d'ailleurs à la fin, Stan et Cartman décident de se convertir au judaïsme pour profiter des sept jours de cadeaux de Hanouka). Les auteurs pensent qu'on ne peut plus détacher Noël de ses aspects commerciaux, et qu'il faut se contenter de maintenir le peu de traditions qui nous restent en espérant qu'elles tiennent ou en faisant qu'elles perdurent.

Une fois n'est pas coutume, là où il n'y a pas de « bonne » réponse, South Park se contente d'un statu quo.

Mort de Kenny[modifier | modifier le code]

Il est écrasé par une voiture. Stan se contente d'un « Ça fait rien, il était déjà mort dans notre film ». On revoit son cadavre dans la dernière scène lorsque des rats viennent le dévorer.

Notes[modifier | modifier le code]

  • À l'origine, l'épisode devait s'appeler Un Noël très merdique mais les traducteurs ont jugé que ce titre donnait une image péjorative de M. Hankey, alors ils ont opté pour Le Cycle du caca.
  • Matt Stone et Trey Parker se seraient disputés pour mettre au début de cet épisode « Cette histoire est tirée de faits réels ». Cette querelle aboutira à un gag de l'épisode Terrance et Philippe : de tempêtes en naufrage, lorsque les deux pétomanes canadiens se reprocheront par exemple, l'un d'avoir tout écrit et l'autre d'avoir les idées...
  • Butters conçoit les personnages de papier ; or c'est exactement le rôle d'Eric Stough, un des créateurs, dont le personnage est inspiré.
  • Dans la version originale, Trey Parker fait les voix de Stan et Cartman, ce qui explique le gag de l'imitation de Stan. Dans la VF, ce sont deux personnes différentes qui font les voix de ces deux personnages, Christophe Lemoine pour Cartman et Thierry Wermuth pour Stan. Ce gag d'imitation sera repris dans Jared a le sida dans lequel Cartman imitera Butters à la perfection.
  • Le court métrage créé par les enfants est en réalité le deuxième pilote de la série : L'Esprit de Noël (Jésus contre le Père Noël).
  • Lorsque Stan et Kyle envoient le court métrage, il est expédié en Corée, où l'on travaille sur de nombreuses séries d'animation américaines, telles que Les Simpson.
  • À la fin de la chanson Le cycle du caca, les auteurs dénoncent la qualité des hamburgers servis dans les fast-foods. En effet, on voit un employé de fast-food qui ramasse une bouse de vache, suivi d'un plan sur la famille Butters qui mange des hamburgers. On peut alors comprendre les paroles de la chanson d'une manière différente : « Et le bétail broute l'herbe qui sort de l'autre côté. Et quand l'homme l'aura mangé, le cycle va recommencer ». Ce que l'homme mange se réfère non pas au bétail, mais à ce qui est sorti « de l'autre côté »...
  • Quand les enfants vont voir Butters pour voir comment avance le travail des dessins on peut apercevoir un poster du Panda du harcelement sexuel (8,23 minutes).
  • Il s'agit du premier épisode de la série où l'on peut voir les cheveux de Stan (qui dépassent de son bonnet). On apprend aussi qu'il a les yeux bleus lorsque Kyle commente le dessin de Butters.

Erreurs[modifier | modifier le code]

  • Au début de l'épisode, lorsque Kyle se réveille pour voir le siège des toilettes, le verre de lait est plein mais quand il s'approche il est presque vide.
  • Juste avant la projection, le plan éloigné montre Cartman près de Kyle, au plan rapproché il disparait et apparait comme s'il venait du public.
  • Quand Stan imite la voix de Cartman, au début il a la feuille entre les mains et au plan suivant c'est Kyle qui l'a.
  • Quand Butters montre le dessin de Stan, Kyle, Cartman à Kenny à ces derniers, on peut voir que Cartman est tout à droite, mais quand il la repose et que le plan est inversé, Cartman est passé à gauche.
  • Quand Butters montre le dessin de Stan, Kyle, Cartman et Kenny à ces derniers, les mains de Butters changent de place sur la feuille d'un plan à l'autre.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Une scène parodie les Peanuts : on y voit Snoopy battre Charlie Brown nu avec une planche. Schroeder apparait plus tard en jouant du piano comme musique de fond.
  • La chanson au titre identique de M. Hankey est une parodie de L'Histoire de la Vie du Roi Lion, on pourra d'ailleurs remarquer que le clip se passe en partie dans la savane où l'on retrouve la scène où M. Hankey soulève son fils de la même façon que l'est Simba dans le film.

Lien externe[modifier | modifier le code]