Le Conquérant (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Conquérant.

Le Conquérant

Description de l'image  The Conqueror (1956) film poster.jpg.
Titre original The Conqueror
Réalisation Dick Powell
Scénario Oscar Millard
Acteurs principaux
Sociétés de production RKO Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film d'aventure
Sortie 1956
Durée 111 minutes (h 51)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Conquérant (The Conqueror) est un film américain de Dick Powell sorti en 1956.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Temujin et son frère Jmuga, chefs des hordes Mongoles, enlèvent Bortai, la fille du chef tartare Kumlek. Au terme d'intrigues et de batailles, Temujin deviendra Gengis Khan.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Les cancers des participants du film[modifier | modifier le code]

Les scènes d'extérieur ont été tournées en 1953 à Saint George (Utah), près de Yucca Flat, terrain des essais nucléaires atmosphériques de l'armée, dans un désert où le vent et les tempêtes de sable disséminaient la radioactivité (explosion de la bombe "Harry" du 19 mai 1953). L'équipe de tournage est exposée pendant trois mois à des radiations 400 fois supérieures à la dose normale acceptée communément. Elle totalisait 220 personnes et sur ce nombre, 91 ont développé avant 1981 une forme de cancer et 46 en sont morts, y compris Wayne. Ce taux de cancer est environ trois fois supérieur à celui attendu[1].

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • La présence de John Wayne dans le rôle de Genghis Khan est fréquemment citée comme l'une des « erreurs de casting » les plus notoires de l'histoire du cinéma. Un ouvrage publié en 1996 et consacré aux castings improbables du cinéma américain prend Le Conquérant pour symbole du genre en s'intitulant Starring John Wayne As Genghis Khan[3]. Dans sa critique, parue dans Ciné Live, de Vercingétorix : La Légende du druide roi de Jacques Dorfmann (2001) le journaliste Marc Toullec use de la comparaison avec Le Conquérant pour souligner le peu de crédibilité du film : "Crédible dans le rôle de Vercingétorix, Christophe Lambert l'est à peu près autant que John Wayne dans celui de Genghis Khan dans Le Conquérant, l'une des plus drôles erreurs de casting de l'histoire du cinéma."

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. ^ Olson, James (2002). Bathsheba's Breast: Women, Cancer and History. Baltimore, Maryland : Johns Hopkins University Press - (ISBN 978-0801869365 et 0801869366)
  2. Source du reportage diffusé sur Arte : "John Wayne un homme pas si tranquille"
  3. Starring John Wayne As Genghis Khan sur Amazon.com