Lac de Gravelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
lac de Gravelle
Administration
Pays Drapeau de la France France (bois de Vincennes, Paris)
Géographie
Coordonnées 48° 49′ 11″ N 2° 26′ 57″ E / 48.819722, 2.449167 ()48° 49′ 11″ Nord 2° 26′ 57″ Est / 48.819722, 2.449167 ()  
Type Lac artificiel
Superficie 1 ha
Longueur 250 m
Largeur 50 m
Altitude 70 m
Hydrographie
Alimentation Seine (par pompage)
Émissaire(s) Ruisseau de Gravelle
Rivière de Joinville
Ruisseaux variés du bois

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
lac de Gravelle

Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/Île de France]]

[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/Île de France|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/Île de France]])]]
lac de Gravelle

Géolocalisation sur la carte : bois de Vincennes

(Voir situation sur carte : bois de Vincennes)
lac de Gravelle

Le lac de Gravelle est le plus petit des quatre lacs du Bois de Vincennes à Paris.

Géographie[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le lac de Gravelle est situé au sud-est du bois de Vincennes. Il présente une superficie d'eau d'environ un hectare et constitue un réservoir de 28 000 m3 pour l'ensemble du réseau hydraulique du bois car c'est le lac le plus élevé des quatre présents dans le bois.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le lac de Gravelle fait partie du réseau hydraulique du bois de Vincennes. De 1866 à 1974, c'est l'eau de la Marne - qui passe une centaine de mètres en contrebas - qui l'alimente par la station de pompage hydraulique de Saint-Maur-des-Fossés située 40 mètres plus bas[1]. L'émissaire du lac de Gravelle vers le lac Daumesnil et le lac de Saint-Mandé est le ruisseau de Gravelle long de 6,7 km[2], tandis que celui du lac des Minimes est la rivière de Joinville[3]. Depuis 1974, suite à l'ouverture de l'autoroute A4 - qui condamna la station sur la Marne - , l'eau du système hydraulique du bois est ramenée au lac de Gravelle à partir de la Seine, par l'usine de pompage du pont d'Austerlitz[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lac de Gravelle fut construit sous la direction de Jean-Charles Alphand, lors de l'aménagement du bois de Vincennes dans les années 1860. Le secteur ne comportant à l'origine aucun réseau hydraulique, le lac fut creusé afin d'assurer l'irrigation des autres plans d'eau et permettait de refouler les eaux de la Marne et, donc, de réguler les crues.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Revue des eaux et forêts (vol. 42), éditions Berger-Levrault, 1903, p.578.
  2. Ruisseau de Gravelle sur le site du Sandre.
  3. [PDF] Le Lac des Minimes document de la ville de Paris.
  4. [PDF] Le Lac Daumesnil document de la ville de Paris.

Voir aussi[modifier | modifier le code]