Lac Matapédia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Matapédia.
Lac Matapédia
Vue du lac Matapédia et du village de Val-Brillant.
Vue du lac Matapédia et du village de Val-Brillant.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Subdivision Drapeau : Québec Québec
Géographie
Coordonnées 48° 33′ 32″ N 67° 35′ 08″ O / 48.558888, -67.585555 ()48° 33′ 32″ Nord 67° 35′ 08″ Ouest / 48.558888, -67.585555 ()  [1]
Superficie 38 km2[1]
Longueur 19 km[1]
Largeur 3 km[1]
Hydrographie
Alimentation Rivière Sayabec
Émissaire(s) Rivière Matapédia

Géolocalisation sur la carte : Bas-Saint-Laurent

(Voir situation sur carte : Bas-Saint-Laurent)
Lac Matapédia

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Lac Matapédia

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Lac Matapédia

Le lac Matapédia est un plan d'eau douce canadien situé dans l'Est du Québec au Bas-Saint-Laurent dans la municipalité régionale de comté de La Matapédia. D'une superficie de 38 km², il s'étend sur une longueur de 19 km et sur une largeur maximale de 3 km entre Sayabec et Amqui dans la vallée de la Matapédia.

Le lac Matapédia se trouve à une trentaine de kilomètres au sud de Matane dans l'ancienne seigneurie du Lac-Matapédia concédée en 1694 à Charles-Nicolas-Joseph Damours de Louvières. Alimenté par plusieurs cours d'eau dont la rivière Sayabec à l'embouchure de laquelle se trouve la municipalité de Sayabec, il se décharge dans la baie des Chaleurs par les rivières Matapédia et Ristigouche. Le lac Matapédia est surnommé le « Joyau de la Vallée »[2]. Les municipalités riveraines du lac Matapédia sont Sayabec, Val-Brillant et Amqui ainsi que le territoire non organisé de Lac-Matapédia.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La carte de Carey de 1807 montre l'inscription « L. Matapediuch » pour ce lac, tandis que Joseph Bouchette indique « Lac Malapediach » dans sa « Description topographique » de 1815, mais mentionne « Metapediach » dans l'index de l'ouvrage. Stanislas Drapeau présente, en 1863, la forme graphique « Matapediac » pour le lac, le chemin et le canton sur une carte publiée dans « Études sur le développement de la colonisation du Bas-Canada ». Cependant, dans le texte de cet ouvrage, Drapeau écrit « Matapédia » pour le lac, la rivière et le canton. La carte du Québec de 1870 d'Eugène Taché porte la forme actuelle « Matapédia ».

Selon le père Pacifique, le nom micmac Matapédia est tiré de matapegiag et signifie « la rivière se sépare en plusieurs branches, fait fourche ». Joseph-Étienne Guinard prétend que Matapédia a le sens, en langue micmaque, de « jonction de rivières », de mata pour jonction et de pegiag pour rivière.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lac Matapédia est situé au centre de la vallée de la Matapédia et formée par la chaîne de montagnes des Appalaches dans la section des monts Notre-Dame. Il a une longueur totale de 19 km entre les municipalités de Sayabec et d'Amqui dans la MRC de La Matapédia. Sa largeur maximale est de 3 km et il couvre une superficie totale de 38 km2[1]. Le lac est d'origine glaciaire. La rivière Matapédia est le principal effluent du lac qui le draine dans la rivière Ristigouche à Matapédia qui elle-même se jette dans la baie des Chaleurs à Dalhousie.

Les municipalités riveraines du lac sont Sayabec, Val-Brillant et Amqui ainsi que le territoire non organisé du Lac-Matapédia. Ce dernier comporte la seigneurie du Lac-Matapédia qui est un territoire forestier sous un contrat d'approvisionnement et d'aménagement forestier (CAAF) avec le Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec (MNRF)[3]. Lac-Matapédia ne comprend qu'une dizaine d'habitants[4].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le lac Matapédia est une bonne étendue d'eau pour le tourisme. Les activités nautiques comme la pêche, la voile, la planche à voile et la baignade sont aisément praticables étant donné la faible densité des utilisateurs du plan d'eau. De plus, il y a une marina à Val-Brillant et un parc d'observation et de descente de bateaux nommé Pierre-Brochu à Sayabec. La pointe fine d'Amqui est une grande plage où il s'y déroule plusieurs activités dont du camping et du wakeboard. Il y a aussi un site aménagé pour le camping et une plage à la Baie à Charlie (aussi appelée la Baie de Charlie) à Sayabec et un terrain de camping à la marina de Val-Brillant. Le Lac Matapédia fait partie de la région touristique de la Gaspésie dans la sous-région de la Vallée de la Matapédia. Le sentier international des Appalaches a son parcours au nord du lac Matapédia reliant Causapscal à la réserve faunique de Matane[5].


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Lac Matapédia », sur Commission de Toponymie (consulté le 1er août 2009)
  2. Jos D. Michaud, Notes historisques sur la Vallée de la Matapédia, La Voix de la Vallée, 1922, p.22
  3. Gaëtan Ruest, maire d'Amqui, Un nouveau statut pour la seigneurie du Lac Matapédia?, La Vie rurale, 23 avril 2008
  4. Statistique Canada : Lac-Matapédia
  5. Vallée de la Matapédia et Avignon sur le site du Sentier international des Appalaches, page consultée le 11 avril 2010