Rivière Matapédia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la rivière. Pour la vallée, voir Vallée de la Matapédia. Pour les autres significations, voir Matapédia.
Rivière Matapédia
Image illustrative de l'article Rivière Matapédia
Caractéristiques
Longueur 112,7 km [1]
Bassin 3 834 km2 [1]
Bassin collecteur Rivière Ristigouche
Débit moyen 48,3 m3/s (4 km en amont de la rivière Assemetquagan) [2]
Régime Nival
Cours
Source Lac Matapédia
· Localisation Amqui, Québec
· Altitude 150 m
· Coordonnées 48° 29′ 32″ N 67° 26′ 57″ O / 48.492208, -67.449059 (Source - Rivière Matapédia)  
Confluence Rivière Ristigouche
· Localisation Matapédia, Québec
· Coordonnées 47° 58′ 17″ N 66° 56′ 32″ O / 47.971388, -66.942222 (Confluence - Rivière Matapédia)  
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Rivière Causapscal, rivière Assemetquagan, ruisseau Levasseur, ruisseau Laville, ruisseau Fraser
· Rive droite rivière Humqui, ruisseau des Cinq-Milles, rivière du Moulin
Pays traversés Drapeau du Canada Canada

La rivière Matapédia ou simplement la Matapédia[3] est une rivière canadienne située dans l'Est du Québec. Elle est un affluent sur la rive gauche de la rivière Restigouche à Matapédia. La rivière prend sa source dans le lac Matapédia. Le cours d'eau douce forme une frontière naturelle entre le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie. La route 132 suit la rivière sur toute sa longueur. Le bassin de la rivière Matapédia draine une superficie de près de 3 900 km2. La rivière Matapédia est souvent surnommée la « Capitale du saumon ».

Toponymie[modifier | modifier le code]

La rivière Matapédia partage son nom avec le lac Matapédia dans lequel elle prend sa source, la vallée de la Matapédia qu'elle sillonne et la ville de Matapédia où elle se termine. « Matapédia » est issu du mot micmac matapegiag qui signifie « jonction de rivières » de mata pour jonction et de pegiag pour rivière.

Faune aquatique[modifier | modifier le code]

Une bonne partie de la rivière est située dans la réserve faunique des Rivières-Matapédia-et-Patapédia. La rivière est réputée pour la pêche aux saumons grâce à ses 138 fosses et rapides[4]. En effet, c'est entre 3 000 et 5 000 saumons qui remontent la rivière Matapédia annuellement[5].

La rivière Matapédia est divisée en quatre secteurs. Les secteurs 1 et 3 constituent la section publique de la rivière entre Matapédia et la rivière Assemetquagan et entre Causapscal et Routhierville respectivement. Le secteur public comprend 33 fosses dont les plus réputées sont le Salmon Hole, Les Fourches et Heppel. Les secteurs 2 et 4 sont privés. Le secteur 2 est connu sous le nom de Glen Emma qui est le nom du camp de pêche et il s'étire sur 13 km entre la rivière Assemetquagan et Routhierville. Il comprend les fosses Milnikek, Glen Emma, Richard's Pool, Angus et Jim's Rock[5]. Le secteur Glen Emma est limité à une dizaine de pêcheurs journaliers et le service de guide est obligatoire[6]. Le secteur 4 a une longueur de 8 km entre Lac-au-Saumon et Causapscal. Il y a en tout 104 fosses numérotées à partir de Matapédia jusqu'au Lac-au-Saumon.

Outre le saumon atlantique, on y retrouve aussi l'omble de fontaine, le chabot visqueux, le naseux noir, le meunier noir, le mené de lac, l'anguille d'Amérique, le gaspareau et la lotte[7].

Municipalités sur le cours de la rivière[modifier | modifier le code]

Liste des fosses à saumons[modifier | modifier le code]

D'aval en amont, à partir de la rivière Restigouche jusqu'au lac au Saumon.

Secteur 1 :

  • Lower Lawlor : aussi appelé simplement Lawlor, son nom existe depuis au moins 1978 et est en l'honneur de Jack Lawlor et sa famille qui résidait devant la fosse[8].
  • Du Pont
  • Delaney : ce nom existant depuis au moins 1982 est en l'honneur de la famille Delaney dont fait partie Jim Delaney qui fut gardien au club de pêche Restigouche Salmon[9].
  • Des Îles : ce nom existant depuis au moins 1982 est dû au fait que la fosse se situe au milieu de trois îles[10].
  • Duncan Hole : ce nom est utilisé depuis au moins 1978, le terme anglophone Hole signifie que la fosse a une profondeur importante[11].
  • Haley's : aussi appelée Haley en français, ce nom est utilisé depuis au moins 1982 et est en l'honneur de la famille Haley[12].
  • Lawlor's Rock : littéralement Roche de Lawlor, son nom existe depuis l'époque du camp de pêche Barder dans les années 1940 et est en l'honneur de la famille de Jack Lawlor qui résidait sur la rivière Matapédia[13].
  • Cheuter's
  • Pot Hole : ce nom existe depuis au moins 1982, le terme anglophone Pot signifie que la fosse est petite[14].
  • Ryan's : aussi appelée Ryan en français, ce nom est utilisé depuis au moins 1978 et est dû au fait que la fosse se trouve tout juste en amont du ruisseau Ryan[15].
  • Home
  • Railroad : littéralement chemin de fer, ce nom existant depuis au moins 1978 est dû à la présence d'un pont ferroviaire traversant la rivière à cet endroit[16].
  • Lower Alexander
  • Indian Brook
  • Ruisseau Gilmour
  • Ted's Rock
  • Prentise
  • Lyons
  • Mann's
  • Gulch
  • Habersham
  • McKiel's
  • Clark's Brook
  • Home Pool
  • Bowl
  • Three Islands : aussi appelée en français Les Trois Îles, ce nom existe depuis au moins 1978 et est dû au fait que la fosse se situe au milieu de trois îles[17].
  • Jim's Rock
  • Millstream
  • Station
  • Foot of Island
  • Lower Fraser
  • Fraser Home Pool
  • Upper Fraser
  • Mirror
  • Glover's Rock
  • Portes de l'Enfer
  • Rocher Angus
  • Assemetquagan
  • Railroad

Secteur 2 :

  • Falls
  • Richard
  • La Rocheuse
  • Bas Murdock
  • Murdock
  • Whælock
  • Johreon
  • Stephenson
  • Glen Emma
  • Home
  • Kennedy
  • Passe de l'Île
  • Milnikek
  • De l'Orme
  • La Source
  • Shed du Bas
  • Bogan
  • La Shed
  • Hugis
  • Bas McNeil's
  • McNeil's
  • Edgar

Secteur 3 :

  • Brown's
  • L'Île du Chien
  • Pont Couvert
  • À Omer
  • Alice
  • Fraser
  • Caswell
  • Rocher French
  • Cullen
  • Rocher Lepage
  • Sans Nom
  • Low Water
  • À Saumon
  • Monnick
  • Beaurivage
  • Pont-Beaurivage
  • Florence
  • Bas Adams
  • Upper Adams
  • Lepage
  • Pont-du-Chemin-de-Fer
  • Ruisseau Lajoie
  • Grosse Roche
  • Bas Matalik
  • Matalik
  • Heppel
  • Wyer's
  • Blais
  • Pont-Laforce
  • Douglas
  • Coude-du-Diable
  • Wainwright
  • Peter's
  • À-la-Pierre-à-Luc
  • Coude d'Alac
  • Station
  • Home
  • Les Fourches

Secteur 4 :

  • Princesse-Louise
  • Sir Allan
  • Alice
  • Simgerly
  • Trois-Îles
  • Barrage


Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Bouchard, Mireille Chalifour et Steve Normand, Portrait général et diagnose du bassin versant de la rivière Matapédia.: Préliminaire, Causapscal, Conseil de Bassin Versant de la Rivière Matapédia,‎ 2008, 138 p. (lire en ligne)
  • Michel Dompierre et Bertrand Leblanc, La Matapédia, Édition MRC de La Matapédia,‎ 2004, poche (ISBN 978-2-9808660-0-5, lien LCCN?)
  • Michel Pelletier, Mon coin de pays... La Matapédia!, M. Pelletier,‎ 1995 (ISBN 978-2-9804604-0-1, lien OCLC?)
  • Œuvre de collaboration, Atlas écologique de la MRC de La Matapédia,‎ 2007 (ISBN 978-2-9808660-4-3)