La Algaba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Algaba
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Province Province de Séville Province de Séville
Comarque Plaine du Guadalquivir
District judic. Séville (Municipio)
Budget 7 754 832 31 € (2005)
Maire
Mandat
Marcos Agüera (PSOE)
2009-2011
Code postal 41980
Distance de Madrid 494 km
Démographie
Gentilé Algabeño/ña
Population 13 623 hab. (2005)
Densité 757 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 27′ 42″ N 6° 00′ 50″ O / 37.4617, -6.01375 ()37° 27′ 42″ Nord 6° 00′ 50″ Ouest / 37.4617, -6.01375 ()  
Altitude 11 m
Superficie 1 800 ha = 18 km2
Rivière(s) Guadalquivir
Localisation
Localisation de La Algaba

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
La Algaba

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
La Algaba
Liens
Site web www.laalgaba.net

La Algaba est une commune située dans la province de Séville de la communauté autonome d’Andalousie en Espagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Algaba, situé 7 kilomètres de Séville, appartient à la comarque de La Vega du Guadalquivir, elle s'étend sur le bord du fleuve Guadalquivir. À son centre ville, situé à une altitude de 11 mètres, s'ajoute le quartier de El Aral. Sa superficie est de 18 km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines de la ville remontent à la période préromaine, quand les héritiers de la civilisation tartessienne fondèrent Balbilis Turdetana, détruite par les Wisigoths. Son nom actuel vient de l'arabe Al-Gaba qui signifie la forêt. Ferdinand III de Castille la reconquit en 1247 et la céda à son fils don Fadrique. À sa mort, la ville revint au pouvoir royal. En 1304, la ville fut donnée à l'infant don Alfonso de la Cerda, qui la céda plus tard au Duc de Niebla. Pour finir, elle passa entre les mains de Juan Guzmán en échange de la ville de Medina Sidonia. C'est Philippe II d'Espagne qui créa le Marquisat de La Algaba pour compenser le déficit de son budget. La ville resta rattachée au marquisat jusqu'au XIXe siècle, époque à laquelle fut constituée la corporation municipale.


Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
N/A N/A N/A N/A Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Économie[modifier | modifier le code]

La population de la municipalité atteignait un total de 12 792 habitants en 1996, engendrée par une importante croissance les deux années précédentes. Depuis son intégration dans la zone nord de l'agglomération de Séville, La Algaba a vu son économie croitre de manière importante, surtout en matière d'agriculture et principalement dans le domaine de la culture des citrons.

Culture[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]