Lý Huệ Tông

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lý Huệ Tông, né sous le nom Lý Hạo Sảm en 1194 et mort en 1226, est l'empereur du Đại Việt (ancêtre du Viêt Nam) de 1210 à 1224 et le huitième représentant de la dynastie Lý.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après 34 ans de règne, Lý Cao Tông mourut en 1210, laissant le trône à son fils aîné, Lý Hạo Sảm né en 1194 (d'avec la Première Reine ou Nguyên Phi - Đàm) qui monta sur le trône du Đại Việt sous le nom de règne de Lý Huệ Tông. Il épousa Trần Thị Dung, membre de la famille Trần qui fut un important soutien de son père dans sa lutte contre la rébellion menée par le général Quách Bốc en 1208. Tous les membres de cette famille Trần furent nommés à des postes importants du pays. Notamment un certain Trần Thủ Độ. L'empereur passait son temps à boire, négligeant les affaires de la Cour. Alors que la santé de l'empereur est défaillante, cette famille gagne en influence dans la direction du pays. Bien pire, Trần Thị Dung, promue reine quelque temps après, ne lui donna que deux filles: la princesse Thuận Thiên, l'aînée, mariée plus tard à un autre descendant Trần Liễu, et la seconde Phật Kim, plus connue sous le nom de Chiêu Thánh..

Trop malade pour gouverner, après 13 ans de règne, Lý Huệ Tông fut forcé, en 1224, à abdiquer, par un stratagème de Trần Thủ Độ au profit de la seconde princesse Chiêu Thánh alors âgée seulement de 7 ans, et à se retirer dans un monastère, la pagode Chân Giáo, où Trần Thủ Độ le contraignit au suicide: il n'avait que 33 ans. Plus tard, le courtisan Trần Thủ Độ arrangea un mariage (1225) entre la nouvelle impératrice sous le nom de Lý Chiêu Hoàng et son neveu Trần Cảnh.

En 1226, la dynastie Lý est renversée par le général Trần Thủ Độ, qui place son neveu Trần Cảnh sur le trône sous le nom de Trần Thái Tông, fondant ainsi la dynastie Trần. Trần Thủ Độ cherche alors à éliminer toute opposition politique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]