Culture de Sa Huỳnh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Asie en -200, avec la culture de Sa Huynh et ses voisins.

La culture de Sa Huỳnh (vietnamien : Văn hóa Sa Huỳnh) a fleuri dans le centre et le sud de l'actuel Viêt Nam entre 1000 avant notre ère et 200 après. Des sites archéologiques de cette culture ont été découverts du delta du Mékong jusqu'à la province de Quang Binh, dans le centre du pays. Ses populations ont probablement été les prédécesseurs des Chams, un peuple austronésien fondateur en 192 du royaume de Champa. Le site de Sa Huỳnh, dans la province de Quảng Ngãi, a été découvert en 1909. Les sites de la culture de Sa Huỳnh sont riches en objets de fer produits localement, en particulier des haches, des épées, des fers de lance, des couteaux et des faucilles. Par contraste, les objets en bronze sont dominants dans les sites de la culture Dong Son au nord du Viêt Nam et dans le reste de la péninsule indochinoise.

La culture de Sa Huỳnh pratiquait la crémation des adultes et les inhumait dans des jarres à couvercle, une pratique qui lui est spécifique. Des offrandes d'objets rituellement brisés accompagnaient habituellement les restes. cette culture est aussi caractérisée par des boucles d'oreille uniques, figurant des animaux à deux têtes. Ces bijoux étaient faits de jade (néphrite), mais aussi de verre. Des perles sont également communes dans les sépultures, le plus souvent faites de verre.

Il existe des preuves que la culture de Sa Huỳnh participait à un important réseau commercial. Ses perles étaient en verre, cornaline, agate, olivine, zircon, or grenat : La plupart de ces matériaux n'étaient pas disponibles sur place et étaient probablement importés. Des miroirs en bronze dans la style de la dynastie Han ont aussi été découverts sur les sites de Sa Huynh. Inversement, des boucles d'oreilles de Sa Huynh ont été découvertes sur des sites archéologiques dans le centre de la Thaïlande, à Taïwan (Lanyu) et aux Philippines (Palawan).

Objets[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :