Kevin Seeldraeyers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Seeldrayers.
Kevin Seeldraeyers
Image illustrative de l'article Kevin Seeldraeyers
Kevin Seeldraeyers lors du Tour d'Autriche 2013
Informations
Nom Kevin Seeldraeyers
Date de naissance 12 septembre 1986 (28 ans)
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Équipe actuelle Wanty-Groupe Gobert
Spécialité Grimpeur
Équipes amateurs
2006 Beveren 2000
Équipes professionnelles
2007-2011
2012-2013
2014
2015-
Quick Step
Astana
Wanty-Groupe Gobert
Torku Şekerspor
Principales victoires
1 classement annexe de grand tour
Jersey white.svg meilleur jeune du Tour d'Italie 2009

Kevin Seeldraeyers, né le 12 septembre 1986 à Boom, est un coureur cycliste belge. Il est passé professionnel en 2007 dans l'équipe belge Quick Step et membre de l'équipe Wanty-Groupe Gobert depuis 2014. Il a notamment été meilleur jeune du Tour d'Italie 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Des débuts prometteurs (2005-2006)[modifier | modifier le code]

De 2005 à 2006, il court chez les espoirs au sein de l'équipe Beveren 2000. Lors de sa première saison, il remporte la première étape de la réputée Ronde de l'Isard d'Ariège, qu'il termine à la deuxième place au classement général, derrière l'Espagnol Eduardo Gonzalo. En 2006, il s'adjuge le Tour de la province de Liège et une étape du Tour de la vallée d'Aoste.

Professionnel chez Quick Step (2007-2011)[modifier | modifier le code]

Passé professionnel en 2007 dans l'équipe Quick Step, Seeldrayers se révèle rapidement être un coureur talentueux, terminant notamment cinquième du Tour de Géorgie, puis 19e du Tour de Catalogne et 26e du Critérium du Dauphiné libéré.

Il réalise une saison 2008 moins convaincante, malgré sa première participation au Tour d'Italie. Mais, il confirme au début de la saison 2009 : après un bon Tour de Californie, il participe à Paris-Nice, où il est à l'offensive dans la 3e étape, qui permet à son leader, Sylvain Chavanel, de prendre la tête du classement général. Régulier tout au long de la semaine, Seeldrayers préserve une partie de l'avantage ainsi gagné, et termine septième et meilleur jeune de la course. Il participe ensuite à son deuxième Tour d'Italie où il obtient le maillot blanc du meilleur jeune et une dixième place au général à la suite des disqualifications de Danilo Di Luca, Franco Pellizotti, Lance Armstrong et Tadej Valjavec. Il devient le premier coureur belge à remporter un classement du meilleur jeune sur un grand tour. Il termine également quatrième du Tour d'Autriche 2009.

Lors de la saison 2011, il termine huitième du Tour de Catalogne et troisième d'une étape du Tour d'Italie.

Premières victoires chez Astana (2012-2013)[modifier | modifier le code]

En 2012, il rejoint l'équipe Astana. Avec cette équipe, il obtient en 2013 ses premiers succès en tant que coureur professionnel, remportant les deux premières étapes du Tour d'Autriche[1], où il se classe troisième du général[2].

Expériences en Belgique puis en Turquie (2014-)[modifier | modifier le code]

Le 14 novembre 2013, il est annonce que Seeldraeyers a signé pour une saison avec Wanty-Groupe Gobert, l'équipe de Hilaire Verschuren[3]. Ses meilleuurs résultats sont dixième des Boucles de la Mayenne, onzième du Tour de Turquie et vingtième du Tour de Suisse[4].

Fin 2014, non conservé par Wanty Groupe Gobert, il rejoint la formation turque Torku Şekerspor, grâce au Français Lionel Marie, nouveau directeur sportif de l'équipe[5].

Hors compétition[modifier | modifier le code]

Lors des élections communales et provinciales belges de 2012, il se présente sur la liste du parti Christen-Democratisch en Vlaams à Maldegem[6], mais n'est pas élu.

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2011 2012 2013
UCI World Tour 117e[11] nc[12] 197e[13]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Alberto Contador, initialement vainqueur du Tour de Catalogne, a été déclassé en février 2012 par le tribunal arbitral du sport[7]. Kevin Seeldraeyers, initialement neuvième, est alors reclassé à la huitième place.
Références
  1. Tour d'Autriche: Kevin Seeldraeyers réussit le doublé sur dhnet.be
  2. Tour d’Autriche : victoire finale de l’Autrichien Riccardo Zoidl, Kevin Seeldraeyers 3e sur lesoir.be
  3. Kevin Seeldraeyers rejoint Wanty-Groupe Gobert sur lavenir.net
  4. Kevin Seeldraeyers sur procyclingstats.com
  5. Mercato - Transfert : Kévin Seeldraeyers signe chez Torku sur 100pour100-velo.com
  6. (nl) Wielrenner Kevin Seeldraeyers op CD&V-lijst in Maldegem sur deredactie.be
  7. « Contador suspendu deux ans ! », sur lequipe.fr,‎ 6 février 2012
  8. « 21 Mar-27 Mar 2011 - General classification: Lloret de Mar - Barcelona », sur uci.infostradasports.com (consulté le 17 juillet 2012)
  9. (en) « 09 May-31 May 2009 - General classification: Lido di Venezia - Rome », sur uci.ch (consulté le 11 octobre 2012)
  10. Initialement 14e, Kevin Seeldraeyers se voit attribuer la 10e place après le déclassement de plusieurs coureurs pour dopage.
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 8 décembre 2014)
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 30 novembre 2014)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 1er novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :