Kevin Nowlan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kevin Nowlan

Naissance 1958
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Dessinateur
Distinctions
Eisner Award 1993
Harvey Award 1996
Eisner Award 2000 (2)
Harvey Award 2008

Kevin Nowlan, est un encreur, dessinateur, coloriste et un scénariste américain de comics.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kevin Nowlan est né en 1958 au Nebraska, États-Unis. Dès son plus jeune âge, il est entouré des comics, qu'il trouve dans différents commerces, dans les journaux, et auprès de son grand frère[1].

Autodidacte, il débute sa carrière chez Amazing Heroes et le Comics Journal[1]; il contribue dans sa carrière à de nombreuses séries, chez différents éditeurs, parmi lesquels DC Comics (Batman, Superman, Green Lantern), Marvel (Moon Knight, X-Men), Dark Horse (The Goon, Hellboy).

Il travaille avec Bruce Timm et Mike Mignola (qu'il connaît déjà pour avoir encré ses dessins dans les années 1980, et dont il suit le travail de près[1],[2]) en tant que chara-designer pour la série Batman, la série animée de 1992, notamment sur les personnages du Chapelier Fou et de Man-Bat[3].

Il retrouve Mike Mignola au début de sa série Hellboy, dont il crée le logo[4]. Plus tard, il réalise une histoire complète de cette série (Hellboy: Buster Oakley Gets His Wish) qu'il dessine, encre, met en couleur et dont il réalise la couverture. Il continuera dans cet univers avec la série Lobster Johnson[5].

Avec Alan Moore, il crée le personnage de Jack B. Quick pour la revue du scénariste, America's Best Comics.

Nowlan est également connu pour ses nombreuses illustrations et couvertures; il se fait relativement rare en tant que dessinateur, préférant le travail d'encreur[1].

Inspirations et influences[modifier | modifier le code]

Nowlan affirme que ses influences sont visibles dans son propre travail.

Il cite notamment les artiste Bob Oksner, Neal Adams, Alex Toth, Berni Wrightson, Frank Frazetta, Gil Kane, Mike Mignola et Wally Wood.

Parmi les artistes européens, il mentionne notamment Vittorio Giardino et Hugo Pratt[1].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Kevin Nowlan est récompensé par des prix prestigieux pour ses réalisations en tant qu'encreur :

  • Prix Eisner :
    • en 1993, meilleur encreur pour Batman: Sword of Azrael;
    • en 2000, meilleur artiste/dessinateur/encreur ou équipe dessinateur/encreur pour Jack B. Quick;
    • en 2000, meilleure anthologie pour Tomorrow Stories (avec Alan Moore, Rick Veitch, Kevin Nowlan et Jim Baikie)
  • Prix Harvey :
    • en 1996, meilleur encreur pour Superman vs. Aliens;
    • en 2008, même récompense pour Witchblade;

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Version française[modifier | modifier le code]

Version originale[modifier | modifier le code]

  • Moon Knight (Marvel):
    • Colloquy (#29, 1983)
    • A Box of Music for Savage Studs (#31-32, 1983)
    • Exploding Myths (#33, 1983)
    • Second Wind (#35, 1984)
  • Green Lantern (#3, DC Comics, 1987)
  • Batman Black and White (#4, DC Comics, 1996)
  • Aliens: Havoc (#1, Dark Horse Comics, 1997)
  • Jack B. Quick (avec Alan Moore, 1999)
  • Green Lantern/Superman: Legend of the Green Flame (DC Comics, 2000)
  • 9-11: Untitled (Dark Horse, 2002)
  • Modern Masters: Kevin Nowlan (TwoMorrows Publishing, 2004)
  • 52 (DC Comics):
    • The Origin of Elongated Man (#13, 2006)
    • The Origin of Adam Strange (#20, 2006)
  • The Goon: Noir (#2, Dark Horse, 2006)
  • X-Men: First Class Special - The Museum of Oddities (Marvel, 2007)
  • Hellboy: Buster Oakley Gets His Wish (Dark Horse, 2011)
  • Infernal Man-Thing (#1-3, Marvel, 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Blog de Kevin Nowlan

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Interview de l'auteur sur le site de-code.net, consulté le 14 juillet 2012
  2. Interview de l'auteur sur Newsrama.com, consulté le 14 juillet 2012.
  3. Articles consacrés à B:TAS sur le blog de l'auteur, consulté le 14 juillet 2012.
  4. Article du site Comicsalliance, consulté le 14 juillet 2012.
  5. Article du blog Bprd.centerblog.net, consulté le 15 juillet 2012.