Kerlon Moura Souza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kerlon
Kerlon.jpg
Situation actuelle
Équipe Weywouth Wales
Biographie
Nom Kerlon Moura Souza
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance 27 janvier 1988 (26 ans)
Lieu Ipatinga
Taille 1,67 m
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
2001-2005 Drapeau : Brésil Cruzeiro EC
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2005-2008 Drapeau : Brésil Cruzeiro EC 42 0(9)
2008-2011 Drapeau : Italie Inter Milan 00 0(0)
2008-2009 Drapeau : Italie Chievo Vérone 04 0(0)
2009-2010 Drapeau des Pays-Bas Ajax 00 0(0)
2011 Drapeau : Brésil Parana 01 0(0)
2011-2012 Drapeau : Brésil Nacional-NS 01 0(0)
2012-2014 Drapeau : Japon Fujieda MYFC 022 0(9)
2014-[[ ]] Drapeau : Barbade Weywouth Wales 00 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2004-2005 Drapeau : Brésil Brésil - 17 ans 14 (10)
2006-2008 Drapeau : Brésil Brésil - 20 ans 21 (11)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Kerlon Moura Souza dit Kerlon, né le 27 janvier 1988 à Ipatinga, est un footballeur brésilien actuellement sans contrat. Le dernier club dans lequel il a évolué est le Fujieda MYFC, club japonais participant à la J3 League. Il fut meilleur buteur et élu meilleur joueur du tournoi du championnat d'Amérique du Sud des moins de 17 ans en 2005 au Venezuela.

En Août 2014 il signe à Weywouth Wales, club évoluant en 1ère division de Barbade

Carrière[modifier | modifier le code]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Évoluant au poste d'avant-centre, il est vite repéré pour son habilité et sa technique avec son ballon : de manière originale, il n'hésite pas à effectuer des courses en avant en faisant des jongle de la tête (drible da foquinha en portugais, le seal dribble ou « dribble de l'otarie »).

La technique et la vivacité de Kerlon lui permettent d'effacer les défenses adverses avec facilité. De fait, Kerlon crée un engouement autour de lui (médias, clubs) et beaucoup lui prédisent le même avenir que Ronaldinho ou Ronaldo. Le 25 mai 2005, il signe un premier contrat professionnel le liant jusqu'en 2009 à son club formateur, le Cruzeiro EC.

Il éclot sous le maillot brésilien en 2005, à l'occasion du championnat d'Amérique du Sud des moins de 17 ans. Il terminera meilleur buteur de la compétition et sera élu meilleur joueur de ce même tournoi. De nombreux clubs européens espèrent alors le recruter et envoient leurs recruteurs afin de le superviser (Manchester United, Inter Milan, Paris-Saint-Germain, Milan AC notamment). Il ne marque aucun but en championnat du Brésil lors de la saison 2006 et doit attendre le 25 février 2007 pour inscrire son premier but en professionnel.

Lors de deux interviews réalisées en 2007, il déclare que son plus grand rêve est de jouer au Paris Saint-Germain[1].

En janvier 2008, le brésilien est victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, ce qui l'écarte des terrains pour au moins 6 mois[2].

Après avoir signé un contrat en faveur de l'Inter Milan à la fin de la saison 2007-2008, il prêté le 1er septembre 2008 à l'équipe italienne du Chievo Vérone pour une durée d'un an. Malgré une saison où il n'a jamais réussi à s'imposer, n'apparaissant que 4 fois en tant que remplaçant au cours du championnat, l'Inter Milan décide néanmoins de prolonger son contrat jusqu'à 2012.

Au mercato d'été 2009, il est de nouveau prêté pour une durée d'un an, cette fois-ci au club hollandais de l'Ajax Amsterdam. De nouveau victime d'une grave blessure au genou en novembre 2009, Kerlon sera absent des terrains pendant plus d'un an[3].

En janvier 2011, l'Inter de Milan décide de le prêter une troisième fois, mais cette fois-ci à un club brésilien, le Parana, avec lequel il disputera notamment le championnat d’État du Paranaense.

À un an du terme de son contrat à l'Inter Milan, Kerlon s'engage en juillet 2011 avec un autre club brésilien, le Nacional Esporte Clube, situé dans l’État du Minas Gerais.

Un an plus tard, Kerlon s'engage avec le Fujieda MYFC, club évoluant en J3 League, la 3e division japonaise. Il y disputera vingt-deux matchs pour neuf buts marqués. Le 4 août 2013, il joue son dernier match au Japon contre Verspah Ōita.

Kerlon est sans club depuis le 1er janvier 2014, date de la fin de son contrat avec le club japonais.

La « foquinha » fait débat[modifier | modifier le code]

La foquinha est malheureusement mal vue par les défenseurs adverses, et les nombreux, coups francs, penalties, cartons jaunes et cartons rouges que Kerlon a provoqués grâce à ce dribble font débat au Brésil.

Parmi les joueurs en activité, l'appui est timide et vient essentiellement des équipiers du petit milieu de dix-neuf ans.

L'ex-Bordelais et Marseillais Eduardo Costa, aujourd'hui au Vasco de Gama, explique un sentiment quasi général : « C'est vrai que c'est joli pour les spectateurs, ceux qui sont devant leur télé... Mais dans un match chaud comme celui-là, face à un adversaire qui est en train de perdre, c'est déjà plus compliqué. »

Beaucoup moins diplomate, le défenseur de Fluminense Luiz Alberto, ex Saint-Étienne et Real Sociedad, prévient Kerlon : « S'il tente ça face à moi, je le démonte. J'utilise des coups de capoeira s'il le faut. Ce dribble est une insulte aux joueurs qui sont en face. »

À la décharge de Kerlon, de nombreuses grandes figures du foot, notamment Pelé, Ronaldinho et Zidane ont vivement encouragé Kerlon à continuer à faire ce superbe geste en match, et ont encouragé tout joueur capable à le faire.

Le Roi Pelé est sorti plusieurs fois de sa réserve « pour féliciter ce joueur, qui fait preuve de courage et d'habilité avec un tel dribble et pour l'inciter à tenter cette action, encore et toujours. »

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du Championnat d'Amérique du Sud des moins de 17 ans 2005 (Brésil).

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Meilleur buteur du Championnat d'Amérique du Sud des moins de 17 ans 2005.
  • Meilleur joueur du Championnat d'Amérique du Sud des moins de 17 ans 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cruzeiro : Kerlon rêve du PSG sur football365.fr, mis en ligne le 21 octobre 2007.
  2. Kerlon gravement blessé sur eurosport.fr, mis en ligne le 31 janvier 2008.
  3. Kerlon se blesse au genou, six mois d'absence sur sambafoot.com, mis en ligne le 16 novembre 2009.

Lien externe[modifier | modifier le code]