Cruzeiro Esporte Clube

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cruzeiro.

Cruzeiro Esporte Clube

Logo du
Généralités
Surnoms A Raposa (Les Renards)[1]
Os Celestes (Les Célestes)[2]
La Bestia Negra (La Bête Noire)[3],[4]
Fondation 2 janvier 1921 (sous le nom de Societá Sportiva Palestra Italia)[5])
Couleurs Bleu et blanc
Stade Mineirão
(75 783[6] places)
Siège Rua dos Guajajaras, 1722 CEP
30140-062 Belo Horizonte
Président Drapeau : Brésil Gilvan Tavares
Entraîneur Drapeau : Brésil Marcelo Oliveira
Site web www.cruzeiro.com.br
Palmarès principal
National[7] Championnat du Brésil (3)
Coupe du Brésil (4)
International[7] Recopa Sudamericana (1)
Copa Libertadores (2)
Supercopa Sudamericana (2)
Copa de Oro (1)
Copa Master de Supercopa (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Le Cruzeiro Esporte Clube est un club brésilien de football basé à Belo Horizonte dans le Minas Gerais.

Fondé en 1921 sous le nom Sociedade Esportiva Palestra Itália, le club est renommé en 1942. Cruzeiro est l'un des trois seuls clubs à avoir participé à toutes les éditions du Championnat du Brésil de Série A. Le club a été champion du Brésil à deux reprises, vainqueur de la Coupe nationale à quatre reprises (un record partagé avec Grêmio) et champion de Minas Gerais 35 fois.
Elle est la seule équipe à avoir remporté la triple couronne du football brésilien en remportant en 2003 le Championnat du Brésil de Série A, la Copa do Brasil et le Campeonato Mineiro. Sur le plan international Cruzeiro est la deuxième équipe brésilienne la plus titrée avec sept championnats internationaux, dont deux Copa Libertadores[1].

Cruzeiro est membre du Club des 13, l'un des principaux groupes de clubs brésiliens. Il joue ses matchs à domicile au stade Mineirão[1]. Bien que la principale activité du club est le football, Cruzeiro possède également un palmarès en course de fond[8] et une section volley-ball[9].

Historique[modifier | modifier le code]

Naissance et débuts du club[modifier | modifier le code]

Cruzeiro, 1923.

Cruzeiro est né de l'idée de la communauté italienne vivant dans la ville brésilienne de Belo Horizonte au début du XXe siècle d'avoir son propre club de football, à l'image des italiens de São Paulo ayant fondé le club de Palmeiras[10]. L'idée prend forme suite au départ d'un certain nombre de joueurs du Yale Atlético Clube (en), autre club de la ville fondé en 1910, et donne naissance le 2 janvier 1921 à la Societá Sportiva Palestra Itália de Belo Horizonte (surnommé Palestra).

Le nouveau club adopte les couleurs du drapeau italien : maillot vert, short blanc et chaussettes rouges. Jusqu'en 1925, seuls sont admis les joueurs d'origine italienne. Le premier match officiel voit Palestra l'emporter (3-0) sur son futur grand rival du Clube Atlético Mineiro. Le club dispute le championnat de l'État de Minas Gerais, dont il devient une des principales équipes, et qu'il remporte à quatre reprises entre 1926 et 1930, puis en 1940.

En janvier 1942, l'entrée en guerre du Brésil contre les pays de l'Axe provoque l'interdiction d'utiliser des termes italiens. Le club devient brièvement la Sociedade Esportiva Palestra Mineiro, Ypiranga, avant d'adopter le nom actuellement Cruzeiro Esporte Clube de façon plus consensuelle, en référence à la constellation de la Croix du Sud. En conséquence, le club change de couleurs et adopte un maillot bleu et blanc, avec des shorts blancs. Le premier match du "nouveau" club voit Cruzeiro l'emporter (1-0) sur América le 11 novembre 1942[11]. Cruzeiro remporte le championnat de l'État à trois reprises entre 1943 et 1945.

Premiers titres majeurs[modifier | modifier le code]

Avec l'inauguration du stade Mineirão en 1965, Cruzeiro connaît une période faste, qui le voit remporter cinq championnats Mineiro d'affilée (1965-1969) et surtout son premier titre national, la Taça Brasil (principale compétition du pays à ce moment), en 1966, grâce à une victoire sur le Santos de Pelé en finale (6-2 ; 3-2)[11].

Cruzeiro participe logiquement à la première édition du championnat du Brésil en 1971. En 1974 et 1975, le club de Mineiro termine à la seconde place, défait en finale respectivement par Vasco da Gama (2-1) puis par Internacional (1-0).

Malheureux en championnat, Cruzeiro participe à la Copa Libertadores qu'il remporte en 1976, après avoir éliminé Liga de Quito et Alianza Lima et battu les Argentins de Club Atlético River Plate en finale, en trois matchs (4-1, 1-2, 3-2). Qualifiés pour la Coupe intercontinentale de 1976, ils ne peuvent faire que match nul au Mineirão face au Bayern Munich, et s'incline au retour en Allemagne (0-2). La saison suivante, Cruzeiro est de nouveau finaliste de la Libertadores mais s'incline face à Boca Juniors aux tirs au but lors du troisième match (0-0, 5-4 tab). En parallèle, le club remporte le championnat du Minas Gerais à cinq nouvelles reprises entre 1972 et 1977.

Supporters de Cruzeiro

Après cette période de succès, Cruzeiro entre dans une période plus difficile. Dominé par l'Atlético Mineiro dans le championnat domestique, le club connaît les pires difficultés en championnat du Brésil, qu'il termine notamment au 33e et 29e place en 1984 et 1985.

Depuis les années 1990[modifier | modifier le code]

Cette période de disette prend fin au milieu des années 1990, quand le club remporte la coupe du Brésil 1993 face à Grêmio, ce qui lui permet de participer de nouveau à la Copa Libertadores après 17 ans d'absence. Une nouvelle victoire en coupe du Brésil en 1996 (face à Palmeiras) lui ouvre de nouveau les portes de la compétition continentale, dont il remporte l'édition 1997, en battant les Péruviens de Sporting Cristal en finale. En coupe intercontinentale, les Brésiliens s'inclinent face au Borussia Dortmund à Tokyo (0-2).

Après plusieurs places d'honneur (3e en 1995 et 2000, 2e en 1998), Cruzeiro remporte pour la première fois le championnat brésilien en 2003. Avec 100 points en 46 rencontres (pour 31 victoires et 7 nuls), Cruzeiro réalise un des plus brillants parcours de l'histoire de la compétition. Par ailleurs, le club remporte cette même année la coupe du Brésil et le championnat Mineiro, et devient ainsi le premier club brésilien à faire le triplé (tríplice coroa)[11].

Depuis cette date, Cruzeiro n'a plus gagné autre chose que le championnat de l'État Minas Gerais (2004, 2006, 2008, 2009), mais a réalisé plusieurs bons parcours en championnat (3e en 2008 et 2e en 2010 notamment) et a atteint la finale de la Copa Libertadores 2009, perdue face aux Argentins d'Estudiantes de La Plata (0-0, 1-2).

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Championnat brésilien[modifier | modifier le code]

Saison Place Saison Place Saison Place Saison Place Saison Place
1971 8 1981 19 1991 16 2001 21 2011 16
1972 6 1982 24 1992 8 2002 9 2012 9
1973 3 1983 17 1993 12 2003 Champion 2013 Champion
1974 2 1984 34 1994 22 2004 13
1975 2 1985 23 1995 3 2005 8
1976 31 1986 8 1996 5 2006 10
1977 16 1987 4 1997 20 2007 5
1978 10 1988 8 1998 2 2008 3
1979 6 1989 3 1999 5 2009 4
1980 10 1990 9 2000 3 2010 2

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

Drapeau : Brésil Championnat du Minas Gerais de football
Année 1921 1922 1923 1924 1925 1926 1927 1928 1929
Classement
Année 1930 1931 1932 1933 1934 1935 1936 1937 1938 1939
Classement
Année 1940 1941 1942 1943 1944 1945 1946 1947 1948 1949
Classement
Année 1950 1951 1952 1953 1954 1955 1956 1957 1958 1959
Classement
Année 1960 1961 1962 1963 1964 1965 1966 1967 1968 1969
Classement
Année 1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979
Classement
Année 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989
Classement
Année 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999
Classement
Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Classement -
Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2020
Classement
Drapeau : Brésil Coupe du Brésil
Année 1989
Classement 13º
Année 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999
Classement 27e 15e - 1er - 8e 1er 28e 2e 24e
Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Classement 1er 15e 1er 3e 8e 10e
Année 2010
Classement

En gras, Cruzeiro a remporté la coupe du Brésil et s'est automatiquement qualifié pour la Copa Libertadores.

Flags of the Union of South American Nations.gif Copa Libertadores
Année 1967 1975 1976 1977 1994 1997 1998 2001 2004 2008
Classement 4e 6e 1er 2e 11e 1er 16e 5e 9e 9e
Année 2009 2010
Classement 2e
Flags of the Union of South American Nations.gif Copa Sul-Americana
Année 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997
Classement 2e 7e 12e 1er 1er 5e 4e 4e 2e 7e
Année 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
Classement 2e 5e 7e 10e - 17e 15e 12e 23e 22e

88-97 Supercopa Libertadores, 98-01 Copa Mercosul, 02-09 Copa Sul-Americana.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales Compétitions nationales
  • Championnat de l'État du Minas Gerais (35) :
    • Vainqueur : 1926, 1928, 1929, 1930, 1940, 1943, 1944, 1945, 1956, 1959, 1960, 1961, 1965, 1966, 1967, 1968, 1969, 1972, 1973, 1974, 1975, 1977, 1984, 1987, 1990, 1992, 1994, 1996, 1997, 1998, 2002, 2003, 2004, 2006, 2008.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Stade[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mineirão.

Cruzeiro partage avec l'Atlético Mineiro l'utilisation de l'estádio Mineirão (officiellement Estádio Governador Magalhães Pinto), situé à Belo Horizonte et inauguré le 5 septembre 1965.

Le stade, qui appartient à l'État du Minas Gerais, a une capacité de 75 783 places (dont 54 261 asssises), même si l'affluence record est de 132 834 spectateurs, réunis le 22 juin 1997 lors d'une rencontre entre Cruzeiro et Villa Nova Atlético Clube (victoire de Cruzeiro sur le score de 1 à 0).

Installations[modifier | modifier le code]

Personnages du club[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Les mandats des présidents du club durent trois ans. Depuis 1995, Cruzeiro est présidé par les frères Perrella : Zezé Perrella (en) (1995-2002 et 2009-2011) et Alvimar de Oliveira Costa (en) (2003–2008), avec le succès que l'on connaît.

Entraîneurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Joueurs comptant le plus d'apparitions pour le club
# Nom Saisons au club Apparitions
1 Zé Carlos 1965–1977 619
2 Dirceu Lopes 1966–1977 601
3 Piazza 1964–1977 559
4 Raul 1966–1978 558
5 Joãozinho 1972–1986 482
6 Palhinha 1968–1977, 1983–1984 448
7 Ademir 1986–1991, 1993–1995 439
8 Ricardinho 1994–2002 415
9 Nelinho 1973–1982 410
10 Nonato 1990–1997 392
11 Tostão 1963–1972 378
12 Fábio 2005–actuel 325
Meilleurs buteurs
# Nom Saisons au club Buts
1 Tostão 1963–1972 248
2 Dirceu Lopes 1963–1977 224
3 Niginho 1926–1930, 1936–1937, 1939–1947 207
4 Bengala 1925–1939 166
5 Ninão 1923–1924, 1925–1930, 1936 163
6 Palhinha 1969–1977, 1982–1985 155
7 Alcides 1934–1946 152
8 Marcelo Ramos 1994–1996, 1998–2002 151
9 Roberto Batata 1969-1976 118
10 Joãozinho 1974-1981 116

Effectif actuel (2011-2012)[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau du Brésil G Fábio
2 Drapeau du Brésil D Jonathan
3 Drapeau du Brésil D Ceará
4 Drapeau du Brésil D Leonardo Silva (Cap.)
5 Drapeau du Brésil M Fabrício
6 Drapeau du Brésil D Diego Renan
7 Drapeau du Brésil M Marquinhos Paraná
9 Drapeau du Brésil A Wellington Paulista
10 Drapeau de l’Argentine M Walter Montillo
12 Drapeau du Brésil G Rafael
13 Drapeau du Brésil D Marcos
14 Drapeau du Brésil D Thiago Heleno
No. Nat. Position Nom du joueur
15 Drapeau du Brésil M Fabinho
16 Drapeau du Brésil D Fernandinho
17 Drapeau du Brésil M Elicarlos
18 Drapeau du Brésil M Pedro Ken
19 Drapeau du Brésil A Keirrison
20 Drapeau du Brésil M Bernardo
21 Drapeau du Brésil A Eliandro
23 Drapeau du Brésil M Roger
24 Drapeau du Brésil G Flávio
25 Drapeau du Brésil M Gilberto
26 Drapeau du Brésil M Uchôa
27 Drapeau du Brésil M Fábio Santos

Mis à jour en 2011

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Supporters[modifier | modifier le code]

On compte entre cinq et dix millions de supporters de Cruzeiro au Brésil[12], dont environ un tiers de la population de l'État de Minas Gerais[13].

Rivalités[modifier | modifier le code]

Le grand rival de Cruzeiro est l'autre club important de la ville de Belo Horizonte, l'Atlético Mineiro, qui remporte en 2010 son 40e titre de champion de l'État (contre 36 à Cruzeiro). Cruzeiro possède les droits d'utilisation du stade Mineirão, le plus grand à Belo Horizonte, pendant que Atlético Mineiro a les droits d'utilisation du stade Independência.

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Le succès croissant de Cruzeiro », sur FIFA (consulté en 7 août 2010)
  2. (pt) « Diretoria celeste pede árbitro de elite para apitar clássico de domingo em Sete Lagoas », Cruzeiro Esporte Clube (consulté le 04-07-2010)
  3. (pt) « Cruzeiro encara sua "Bestia Negra", em jogo decisivo pela Libertadores », Globominas.com (consulté le 04-07-2010)
  4. (es) « Cruzeiro-São Paulo... 'La Bestia Negra' espera repetir hazaña sobre 'Tricolor Paulista' », Mediotiempo.com (consulté le 04-07-2010)
  5. (pt) « FUNDAÇÃO », Cruzeiro Esporte Clube (consulté le 04-07-2010)
  6. [PDF] CADASTRO NACIONAL DE ESTÁDIOS DE FUTEBOL, cbf.com.br
  7. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  8. (pt) « Palmarès en course de fond », sur Cruzeiro Esporte Clube (consulté en 7 août 2010)
  9. (pt) « Sada Cruzeiro » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Cruzeiro Esporte Clube. Consulté le 7 août 2010
  10. (pt) « História do Club », Cruzeiro Esporte Clube (consulté le 2007-08-14)
  11. a, b et c (pt) « O Palestra Itália » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Cruzeiro Esporte Clube. Consulté le 2007-12-14
  12. (pt) Pesquisas sobre As Maiores Torcidas do Brasil, rsssf brasil
  13. (pt) Pesquisas sobre Torcidas em Minas Gerais, rsssf brasil