Katy Hudson (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l’album de Katy Hudson. Pour la chanteuse éponyme, voir Katy Hudson.

Katy Hudson

Album par Katy Hudson
Sortie 8 février 2001
Enregistré 2000–01
Tennessee, États-Unis
Durée 48:11
Genre Rock chrétien, musique chrétienne contemporaine, pop rock, soft rock, gospel
Format CD, téléchargement numérique
Producteur Tommy Collier, Otto Price, David Browning
Label Red Hill

Albums par Katy Hudson

Singles

  1. Trust in Me
    Sortie : Février 2001
  2. Search Me
    Sortie : Juin 2001

Katy Hudson est le premier album studio éponyme de la chanteuse américaine Katy Hudson, qui a ensuite adopté le nom de scène Katy Perry. Il est sorti le 8 février 2001 sous le label Red Hill Records. Hudson y a principalement incorporé des éléments de musique chrétienne contemporaine et de rock chrétien dans les compositions des morceaux, avec des thèmes lyriques abordant l’adolescence et l’enfance, qui gravitent autour de sa foi en Dieu.

L’album a engendré deux singles radiophoniques et Hudson a entrepris deux tournées à travers les États-Unis afin de le promouvoir. Après sa parution, Katy Hudson a reçu des commentaires positifs des critiques de musique. Certaines d’entre elles ont salué ses compositions et ont reconnu un véritable talent en raison de sa voix unique, alors que d’autres ont critiqué la musique pour être « surproduite ». Commercialement, l’album a été un échec, avec un chiffre de vente de moins de 200 exemplaires. Toutefois, sa production et sa distribution ont cessé après que Red Hill Records a fait faillite et fermé définitivement fin 2001. Par la suite, Hudson a changé de style musical pour une pop « grand public » et, en raison de sa popularité accrue, les copies de cet album sont devenues très rares et convoitées.

Développement et production[modifier | modifier le code]

Avant la sortie de l'album, Katy Hudson (mieux connue désormais sous le nom de Katy Perry) avait signé chez un label chrétien indépendant appelé Red Hill Records. Après plusieurs communiqués, Perry avait mis en place son site Internet, sous ce même nom, parlant de son album et de la promotion de celui-ci à sa manière[1] La plupart des genres musicaux présents sont la musique chrétienne, ainsi que de la pop rock, du rock et quelques airs agressifs, dont Hudson mentionne l'un, Piercing[1]. La production ainsi que la distribution de l'album ont cessé après la fermeture de Red Hill Records fin 2001.

Réception initiale[modifier | modifier le code]

Réaction critique[modifier | modifier le code]

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 3/5 stars [2]
Billboard Positive [3]
Christianity Today Positive [4]
Cross Rhythms 9/10 stars [5]
The Phantom Tollbooth 3/5 stars [6]

Katy Hudson a suscité un accueil positif de la part des critiques de musique. Stephen Thomas Erlewine, rédacteur pour AllMusic, a décerné à Katy Hudson une note de trois étoiles sur cinq, en précisant que, avec cet album, Hudson devait « une très lourde dette à Alanis Morissette ». Erlewine a également interprété quelques-unes des paroles des chansons comme ayant des connotations sexuelles, en les identifiant aux « choses les plus intéressantes » de l’opus, décrivant la sonorité globale du disque comme « un genre agressif, un mur de son sur-produit que certains rockers de musique chrétienne contemporaine cherchent à exploiter pour prouver qu'ils sont modernes » [2]. Russ Breimeier du Christianity Today s’est montré positif envers Katy Hudson, soulignant le style de composition d’Hudson pour être « perspicace et bien adapté à la puissance émotionnelle » de sa musique. Il a en outre jugé Hudson comme un « jeune talent » et espérait entendre plus parler d’elle l’année suivante [4]. De même, Tony Cummings de Cross Rhythms a aussi considéré Hudson comme un « talent vocal », recommandant aux lecteurs d’écouter l’album [5]. Andy Argyrakis du Phantom Tollbooth a déclaré que le fait qu’Hudson avait été élevée dans une église a « porté ses fruits » et a noté que « même si elle aborde une pop simple et légère, il est difficile d’ignorer la sincérité d’Hudson et sa maturité lyrique » [6]. DEP du magazine Billboard a également qualifié Hudson de talentueuse, jugeant le disque comme « une collection de rock moderne texturé qui est à parts égales du grain et de la vulnérabilité » et comme « impressionnant » [3].

Performance commerciale[modifier | modifier le code]

Après sa parution, Katy Hudson s’est avéré être un échec commercial pour Red Hill Records, avec un chiffre de vente d’une valeur d’estimation de 100 à 200 exemplaires [7],[8].

Singles[modifier | modifier le code]

Trust in Me est sorti en tant que premier single issu de l'album, le 6 mars 2001[1]. La chanson a reçu des critiques positives, tout au contraire des classements. De rares passages aux radios musicales airplay chrétiennes à travers l'Amérique ont tout de même eu lieu.

  • 2001 : Naturally
  • 2001 : Faith Won't Fail
  • 2001 : Trust in Me
  • 2001 : Last Call

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Les crédit sont extraits des notes linéaires de Katy Hudson.

No Titre Auteur(s) Producteur(s) Durée
1. Trust in Me Katy Hudson, Mark Dickson Otto Price 4:46
2. Piercing Hudson, Tommy Collier, Brian White Collier 4:06
3. Search Me Hudson, Scott Faircloff Collier 5:00
4. Last Call Hudson David Browning 3:07
5. Growing Pains Hudson, Dickson Browning 4:05
6. My Own Monster Hudson Browning 5:25
7. Spit Hudson Price 5:10
8. Faith Won't Fail Hudson, Dickson Price 5:14
9. Naturally Hudson, Faircloff Browning 4:33
10. When There's Nothing Left Hudson Browning 6:45

Crédits[modifier | modifier le code]

Ces crédits sont adaptés des notes linéaires de Katy Hudson.

Personnel
  • Katy Hudsoncomposition (1–10), chant (1–10)
  • Mark Stuart – chœurs (1)
  • Mark Dickson – composition (1, 5, 8)
  • Otto Priceproduction (1, 7, 8), synthétiseurs (1, 7, 8), basse (1, 4–10), programmation (1, 7, 8)
  • Tommy Collier – composition (2), production (2, 3), guitare acoustique (1), ingénierie (2, 3)
  • Brian White – composition (2)
  • Scott Faircloff – composition (2, 9), claviers (3)
  • David Browning – production (4–6, 9, 10), ingénierie (4–6, 9), claviers et programmation (4–6, 9, 10), B-3 (7), piano (8)
Lieux d'enregistrement
  • The Velvet Elvis-Nashville, Tennessee (2–6, 9, 10)
  • House of Tom-Cool Springs, Tennessee (2, 3)
  • Sound Kitchen-Cool Springs, Tennessee (3–6, 9, 10)
  • Kong's Cage-Franklin, Tennessee (4–6, 9, 10)

Informations complémentaires[modifier | modifier le code]

  • Il existe une autre version du titre Naturally, plus longue que la version de l’album.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Katy Perry - The Unauthorized Biography by Alice Montgomery. ISBN 978-0-7181-5825-5
  2. a et b (en) Stephen Thomas Erlewine, « Katy Hudson – Katy Hudson », AllMusic. Rovi Corporation (consulté en 27 décembre 2013)
  3. a et b (en) DEP, « Katy Hudson – Katy Hudson », Billboard, Prometheus Global Media,‎ 2 juin 2001 (consulté en 30 décembre 2013)
  4. a et b (en) Russ Breimeier, « Katy Hudson: Katy Hudson », Christianity Today, Christianity Today International,‎ 1er janvier 2001 (consulté en 27 décembre 2013)
  5. a et b (en) Tony Cummings, « Katy Hudson – Katy Hudson », Cross Rhythms,‎ 26 juillet 2001 (consulté en 27 décembre 2013)
  6. a et b (en) Andy Argyrakis, « Katy Hudson – a Review of The Phantom Tollbooth », The Phantom Tollbooth,‎ 6 février 2001 (consulté en 27 décembre 2013)
  7. Summers, Kimberly. Katy Perry. p.10
  8. John Hiscock, « "I want to be a mother but now’s not the right time": Katy Perry says she still believes in love and likes London boys (except one) », Mirror.co.uk, Trinity Mirror,‎ 30 juin 2012 (consulté en 27 décembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]