Joke (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joke

Surnom Joke MTP
Joky
Jokeezy
Ateyaba-San
Nom de naissance Gilles Ateyaba Koffi Soler
Naissance 27 octobre 1989 (24 ans)
Narbonne, France
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop français
G-Funk
Années actives Depuis 2008
Labels Golden Eye Music
Les Monsieur
Def Jam France
Site officiel jokemtp.com

Joke, de son vrai nom Gilles Ateyaba Koffi Soler, est un rappeur français né le 27 octobre 1989 à Narbonne, et originaire de Montpellier. Il est membre du collectif « Les Monsieur » (Bip's, Titan, Leknifrug, Charlie Benzo, Tomystery, Asura, KidiBen...)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Narbonne, il s'installe avec sa mère à Montpellier dès l'âge de 10 ans. Il écoute très jeune du rap par esprit de contradiction et est influencé par le Secteur Ä et Chronic 2001 de Dr. Dre[2].

Adolescent, il commence à publier des titres sur Myspace. C'est là que Teki Latex[3] (groupe TTC) le repère. Il lui propose d’intégrer Stunts (division rap du label Institubes) et le fait monter à Paris pour enregistrer quelques morceaux. Son premier street album Prêt pour l’argent sort dès août 2009. Il décide ensuite de quitter Institubes.

Sans maison de disque, Joke décide en 2011 d'offrir au public l'EP Prêt Pour l'Argent 1.5. Le label Golden Eye Music vient alors le chercher : « Je vois bien que les anciens, du fait que je sois chez Golden Eye, ils écoutent mes trucs et les valident pour de vrai ! ». L'ambition du label est clairement de marquer son époque et d'apporter de la fraicheur au rap-français. C'est après la sortie du titre Mtp Anthem (hymne à sa ville, Montpellier) extrait de la compilation We Made IT V.1 (18 juin 2012, Golden Eye Music) qui sera l’élément déclencheur de sa prise de notoriété dans le paysage rap français.

Après la sortie de l'EP Kyoto (26 novembre) et un concert complet à La Maroquinerie de Paris en décembre, il est considéré en 2012 comme étant un talent prometteur du rap français[4] ce qui lui permettra d’être repéré et signé par Def Jam France (Universal Music). Son deuxième EP Tokyo sortira par contre toujours en indépendant avec Golden Eye Music.

Son style personnel, élégant et nonchalant mais usant de termes crus, fait dire aux Inrockuptibles qu'il est « en avance sur le rap français[5] ». Son premier album dont le nom a été dévoilé à la fin du clip de Harajuku se nommera Ateyaba et sortira le 2 juin 2014 avec Def Jam Recordings France, Universal Music et des sons déjà devenus populaire comme Venus ou Miley.

Discographie[modifier | modifier le code]

Street albums[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Music Video) Bip’S Ft. Joke : « MCMLXXXIX », 26 janvier 2014.
  2. Thomas Blondeau, « Joke : le rap provoc et salace », sur Les Inrocks,‎ 4 juillet 2013
  3. Stéphanie Binet, « Le rap français n'est pas déprimé », sur Le Monde,‎ 10 mai 2013
  4. Sindanu Kasongo, « L’Observatoire du Rap Game », sur Les Inrocks,‎ 19 octobre 2012
  5. Azzedine Fall, « Joke : en avance sur le rap français », sur Les Inrocks,‎ 15 mai 2013

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]