Jean-Baptiste Berlier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berlier.
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec Marius Berliet (1866-1949), constructeur automobile.
Plaque commémorative dans le métro parisien à la station Saint-Lazare.

Jean-Baptiste Berlier, né en 1841 à Rive-de-Gier et mort en 1911 à Deauville[1], est un ingénieur et un inventeur français.

Autodidacte de génie, il s'invente un cursus d'ingénieur à l'École des Mines[2]. Il créa notamment un système de transmission « pneumatique » des cartes-télégrammes à Paris par tube pneumatique. Il est également l'auteur du premier projet de « tramway souterrain » pour Paris, l'actuel métropolitain. Il est à l'initiative de la création de la ligne Nord-Sud (ligne no 12 actuelle) par la Société du chemin de fer électrique souterrain Nord-Sud de Paris (1902).

Il existe une rue à son nom dans le 13e arrondissement de Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire Larousse : Jean-Baptiste Berlier
  2. Astrid Fontaine, Le peuple des tunnels 1900-1930, Ginkgo,‎ 2013, 400 p. (ISBN 2846792127)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Adler, « Jean-Baptiste Berlier, un assainisseur sous pression (I) », TSM : Techniques Sciences Methodes - Genie Urbain Genie Rural, no 7,‎ 8 août 2009, p. 10-12 (ISSN 0299-7258)
  • Emmanuel Adler, « Jean-Baptiste Berlier, passion pneumatique (II) », TSM : Techniques Sciences Methodes - Genie Urbain Genie Rural, no 9,‎ 16 septembre 2009, p. 18-20 (ISSN 0299-7258)