Jararaca-ilhoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bothrops insularis

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Bothrops insularis

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Viperidae
Sous-famille Crotalinae
Genre Bothrops

Nom binominal

Bothrops insularis
(Amaral, 1921)

Synonymes

  • Lachesis insularis Amaral, 1921
  • Bothropoides insularis (Amaral, 1921)

Statut de conservation UICN

( CR )
CR B1ab(iii)+2ab(iii) :
En danger critique d'extinction

Bothrops insularis est une espèce de serpent de la famille des Viperidae[1]. Il est appelé Jararaca-ilhoa ou Trigonocéphale insulaire.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de l'Île de Queimada Grande dans la municipalité d'Itanhaém à 35 km du littoral de l'État de São Paulo au Brésil[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le Jararaca-ilhoa est un serpent très particulier car il est hermaphrodite ; il se comporte soit comme mâle, soit comme femelle. Il monte bien aux arbres et possède un venin cinq fois plus puissant que les autres serpents du genre Bothrops.

On compte environ cinq mille individus sur l'île. Ils n'ont pas de concurrents ni de prédateurs et règnent donc en maîtres dans leur biotope.

Le Jararaca-ilhoa peut survivre six mois sans manger. Son régime habituel est composé d'oiseaux et de leurs œufs, particulièrement Sula leucogaster, très abondant sur l'île.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Amaral, 1921 : Contribuição para conhecimento dos ofídios do Brasil - A. Parte II. Biologia da nova espécie, Lachesis insularis. Anexos das Memórias do Instituto de Butantan, vol. 1, p. 39-44.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]