James Douglas (4e comte de Morton)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le comte de Morton

James Douglas (vers 1516[1] – 2 juin 1581[1]), 4e comte de Morton jure uxoris, est le dernier des quatre régents d'Écosse durant la minorité du roi Jacques VI.

Il est le fils puîné de Sir George Douglas de Pittendreich (1490?-1552), héritier présomptif du comté d'Angus, et d'Élizabeth († vers 1560), fille unique de David Douglas de Pittendreich[1].

En mars ou avril 1543, il obtient d'épouser Lady Elizabeth Douglas († 1581 ou après), benjamine des filles de James Douglas († 1548), 3e comte de Morton, et de Catherine Stuart († 1554 ou après), fille illégitime de Jacques IV d'Écosse[1]. Il est convenu que par ce mariage, James Douglas deviendra l'héritier du comté de Morton, son beau-père n'ayant pas d'héritier mâle[1]. Leur mariage est infructueux[1].

James Douglas est accusé en 1581 de complicité dans le meurtre de Henry Stuart[2]. Il est condamné à mort et exécuté le 2 juin 1581.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f G. R. Hewitt, « Douglas, James, fourth earl of Morton (c.1516–1581) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  2. Michel Duchein, Histoire de l'Écosse, Fayard 1998, rééd. Tallandier 2013 p. 308