J-Horror

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

J-Horror est un terme désignant la littérature et le cinéma d’horreur du Japon. La J-Horror est distincte par ses thématiques et son traitement unique par rapport à l’Occident. La J-Horror est plus axée sur l’horreur psychologique, la création de tension. Ce genre traite de fantômes, poltergeists, possession, chamanisme.

Origines[modifier | modifier le code]

Les origines de la J-Horror remontent aux histoires de fantômes des ères Edo et Meiji. Mais le mouvement en tant que tel apparaît au début des années 1990, avec la publication en 1993 du roman de Masako Bandō (坂東 眞砂子, Bandō Masako?) Le Pays de la mort (死国, Shikoku?), premier volume de la collection Horror des éditions Kadokawa.

J-Horror et culture populaire[modifier | modifier le code]

Le succès du film Ring (1998), a permis à un large public occidental de découvrir pour la première fois l’image du yūrei.

Le yūrei est un fantôme japonais, qui par une expérience émotionnelle forte reste sur terre. Suivant le sentiment qui l’attache au monde physique, ils apparaissent sous un type particulier. Le plus commun dans le cinéma d’horreur japonais est le onryō, motivé par un sentiment de vengeance.

Les yūrei sont généralement des femmes même si les yūrei masculins existent. Ils portent des vêtements blancs, couleur du deuil au Japon.

Influence de la J-Horror[modifier | modifier le code]

Certains films de J-Horror ont été l’objet de remake aux USA, notamment les œuvres tirés des romans de Kōji Suzuki : Ring avec le remake Le cercle, puis plus tard Ring 2 et Dark Water.

Ju-on a été réadapté en The Grudge, Kaïro en Pulse et La Mort en ligne en One Missed Call.

Étonnamment, certains réalisateurs des films originels ont réalisé leurs remakes. Par exemple, le réalisateur de Ring Hideo Nakata est le metteur en scène de Le cercle 2. Takashi Shimizu, créateur de Ju-on, a réalisé le remake The Grudge et sa suite The Grudge 2.

Films J-Horror[modifier | modifier le code]

Réalisateur de film d'horreur japonais[modifier | modifier le code]

J-Horror dans l'anime et le manga[modifier | modifier le code]

Certains films populaires de J-Horror sont basés sur des mangas, comme Tomie, Uzumaki et Yogen.

Shigeru Mizuki, Kazuo Umezu et Junji Itō sont les auteurs de mangas d'horreur les plus connus.

J-Horror dans le jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]