Ivan VI de Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ivan VI
Ivan VI de Russie
Ivan VI de Russie
Titre
Empereur de Russie
28 octobre 17406 décembre 1741
&&&&&&&&&&&&04041 an, 1 mois et 8 jours
Couronnement 17 octobre 1740
Prédécesseur Anne Ire
Successeur Élisabeth Ire
Biographie
Dynastie Romanov
Date de naissance 23 août 1740
Lieu de naissance Saint-Pétersbourg
Date de décès 16 juillet 1764 (à 23 ans)
Lieu de décès Chlisselbourg
Père Antoine-Ulrich Brunswick-Wolfenbüttel
Mère Anna Leopoldovna
Conjoint aucun
Enfant(s) aucun

Ivan VI de Russie
Monarques de Russie

Ivan VI (né à Saint-Pétersbourg le 23 août 1740 et mort à Chlisselbourg le 16 juillet 1764) est empereur de Russie de 1740 à 1741.

Fils d'Anna Léopoldovna et d'Antoine-Ulrich Brunswick-Wolfenbüttel, il est désigné comme héritier du trône par sa grand-tante Anne Ivanovna. Il est proclamé empereur le 17 octobre 1740, sous la régence du comte Ernst Johann von Biron, ancien favori d'Anna Ivanovna ; celui-ci est cependant écarté du pouvoir le 9 novembre suivant et la mère d'Ivan, Anna Léopoldovna, est proclamée régente jusqu'à la majorité de son fils.

Anna Léopoldovna laisse les ministres gouverner, notamment le feld-maréchal Burckhardt de Munnich. Celui-ci édicte un Règlement des fabriques fixant les relations entre les propriétaires et leurs ouvriers et réglementant la journée de travail. Néanmoins, des dissensions apparaissent entre les ministres, compromettant la stabilité et le crédit du gouvernement ; par ailleurs, la noblesse russe reproche à la régente le caractère trop germanique de son entourage : un sentiment national anti-allemand réapparaît. L'opinion publique se tourne vers Élisabeth Petrovna, fille de Pierre le Grand et jugée plus « russe » qu'Anna Léopoldovna.

Le 6 décembre 1741, un coup d'État militaire écarte Ivan VI et sa mère du trône.

Anna Léopoldovna et la famille de son époux sont incarcérés à Kholmogory. Anna Léopoldovna y meurt en 1746 et Ivan est alors enfermé dans la forteresse de Chlisselbourg, sous le nom de « Prisonnier numéro 1 ». En 1764, une tentative de coup d'État est dirigée contre l'impératrice Catherine II, alors régnante, afin de restaurer Ivan VI, « l'homme au masque de fer », sur le trône : il est alors assassiné par un de ses geôliers.

Ses restes ont été identifiés en 2010 par des archéologues russes dans un cercueil vieux de 200 ans devant l'église de l'Assomption de Kholmogory. La dépouille porte notamment la trace d'un couteau à 6 lames et d'un stylet (le jeune empereur fut attaqué au stylet à l'âge de 6 mois)[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le mystère du "tsar au Masque de Fer" est résolu, selon des experts russes », sur Le Matin,‎ 13 septembre 2010 (consulté le 14 septembre 2010)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Monogramme de l'empereur Ivan VI de Russie