Ivan Chéparinov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ivan Chéparinov

Description de cette image, également commentée ci-après

Ivan Chéparinov en 2007

Naissance 26 septembre 1986
Asenovgrad, Bulgarie
Nationalité Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Profession Joueur d'échecs

Ivan Chéparinov est un grand maître international du jeu d'échecs bulgare né le 26 septembre 1986.

Il a été le secondant de Veselin Topalov lors des championnats du monde à San Luis en 2005 et à Elista en 2006[1].

Il est aussi connu pour avoir refusé de serrer la main à Nigel Short qui devait jouer contre lui au Tournoi de Wijk aan Zee en 2008 en représailles à des critiques émises par Short lors du championnat du monde 2006. Le joueur britannique avait en effet critiqué Topalov qui avait accusé son adversaire Vladimir Kramnik de tricher[1]. L'arbitre de Wijk aan Zee a alors accordé le gain à Nigel Short alors qu'un seul coup avait été joué de part et d'autre[2], mais suite à un appel de Cheparinov, la partie a été jouée le lendemain et gagnée par Nigel Short[3].

Au 1er mars 2013, il est le 38e joueur mondial et le numéro deux bulgare, avec un classement Elo de 2 706 points.

Triple champion de Bulgarie (en 2004, 2005 et 2012), il finit premier ex æquo du championnat d'Europe d'échecs individuel en 2007. Il a remporté la Politiken Cup 2012 à Copenhague.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Dylan Loeb McClain, « A Forfeit Over Refusing to Shake Hands? », Gambit, The New York Times Chess Blog,‎ 21 janvier 2008 (lire en ligne)
  2. (en)« Wijk R08: Cheparinov forfeits on handshake, appeals », sur Chessbase.com,‎ 21 janvier 2008 (consulté le 29 juin 2013)
  3. (en)« Handshakes from hell », sur shazgood.wordpress.com,‎ 23 janvier 2008 (consulté le 30 juin 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]