Hide and Seek (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hide and Seek.

Hide and Seek

Titre original 숨바꼭질
Réalisation Huh Jung
Scénario Huh Jung
Acteurs principaux
Sociétés de production Dream Capture Studio[1]
Pays d’origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Genre thriller
Durée 107 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hide and Seek (hangeul : 숨바꼭질, RR : sum-bakk-og-jil, littéralement « Cache-cache ») est un thriller sud-coréen écrit et réalisé par Huh Jung, sorti en 2013.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Seong-su, un homme d'affaires, vit dans un immeuble luxueux avec sa famille et souffre d'une mysophobie. Il garde un secret concernant son frère à qui il n'a plus parlé depuis des années. Un jour, il apprend que ce dernier a disparu. Avec sa famille, il va vérifier son appartement dans un quartier minable et découvre des codes mystérieux presque partout sur les murs des appartements. Il rencontre Joo-hee et sa fille dans le couloir… Plus tard, il constate les mêmes codes dans son immeuble…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Son Hyeon-joo : Seong-soo
  • Moon Jeong-hee : Joo-hee
  • Jeon Mi-seon : Min-ji, la femme de Seong-soo
  • Jeong Joon-won : Ho-se, le fils de Seong-soo
  • Kim Soo-ahn : Soo-a, la fille de Seong-soo
  • Kim Ji-yeong : Pyeong-hwa, la fille de Joo-hee
  • Ki Joo-bong : le parrain de Seong-soo
  • Lee Joon-hyeok : le petit-ami de la victime

Production[modifier | modifier le code]

Le scénario s'inspire de faits réels ayant eu lieu à New York, en Europe, à Tokyo, à Shanghai et au Séoul, d'où un fantôme qui sonne la porte et des étrangers qui vivent en catimini dans les domiciles dont ils ne sont ni propriétaires ni locataires[1].

Accueil[modifier | modifier le code]

Sorties[modifier | modifier le code]

Hide and Seek sort le en Corée du Sud. Il est sélectionné au Festival des films du monde 2013 dans la catégorie de « Cinéma coréen d'aujourd'hui » en fin [2].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 5 603 866 entrées[3] 9

Révélé par YouTube et par de différentes chaînes coréennes ayant choqué le monde[1], Hide and Seek attire 1 000 000 spectateurs en 64 heures après sa sortie nationale et, au même moment où Snowpiercer, le Transperceneige (설국열차, 2013) de Bong Joon-ho compte 9 137 000 entrées, il atteint 5 070 000 entrées comme l'a annoncée, la distribution sud-coréenne Next Entertainment World au début de [4].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Anonyme, « f(x) Sulli’s Diet Success at ‘Hide and Seek’ VIP Premiere », sur KpopStarz,‎ (consulté le 4 octobre 2013)
  2. a et b (en) Pierce Conran, « Montreal World Film Festival Hungry for Korean Film », sur Korean Film Biz Zone,‎ (consulté le 4 octobre 2013)
  3. (en) Anonyme, « Boxoffice en Corée », sur HanCinema,‎ (consulté le 21 août 2013)
  4. (en) Lee Hyo-won, « Thriller 'Hide and Seek' Brings in 5 Million Admissions at Korean Box Office », sur The Hollywood Reporter,‎ (consulté le 4 octobre 2013)