Henry Kistemaeckers fils

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henry Kistemaeckers

Description de l'image  Kistemaeckers par Emile Derbier 4.JPG.
Nom de naissance Henry Hubert Alexandre Kistemaeckers
Autres noms Kist
Activités dramaturge et romancier
Naissance 13 octobre 1872
Floreffe (Belgique)
Décès 21 janvier 1938
Paris
Langue d'écriture français

Henry Kistemaeckers fils, de nom complet Henry Hubert Alexandre Kistemaeckers, né à Floreffe le 13 octobre 1872[1] et mort à Paris le 21 janvier 1938[2], était un romancier et un auteur dramatique belge, naturalisé français en 1900. Il a utilisé parfois le pseudonyme Kist. Il était le fils de l'éditeur belge Henry Kistemaeckers père.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir fait ses études à l'Athénée royal et à l'université de Bruxelles, il obtient en 1889 une licence de lettres auprès du Jury central de Belgique.

La même année, il se rend à Namur pour y fonder la Lutte, journal libéral, où il donne, pendant deux ans, une chronique quotidienne sur l'art, la politique, les mœurs, etc[3]. Il se marie avec Julie Carvès (1869-1936), divorcée, fille du capitaine de frégate Raymond Carvès, tué à l'ennemi en 1870, à l'âge de 35 ans, au fort de Montrouge. Ils auront une fille prénommée Jeanne, qui n'aura pas de descendant[4].

Il fait jouer ses premières pièces en Belgique, tout d'abord à Namur, puis à Bruxelles au théâtre royal du Parc. Il réserve ensuite les premières de ses pièces aux théâtres parisiens, le Théâtre de Paris, le théâtre du Vaudeville, le théâtre de la Porte-Saint-Martin, la Comédie-Française, etc.

Signature d'Henry Kistemaeckers fils

Il se fait naturaliser français en 1900. Il est élu secrétaire de la société des auteurs et compositeurs dramatiques de 1915 à 1915, vice-président de 1920 à 1923[5], puis président de 1932 à 1935[1].

Il était commandeur de la Légion d'honneur et Croix de guerre[2].


Romans[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Qui êtes-vous ? de 1924, page 417
  2. a et b Journal L'Ouest-Éclair du 22 janvier 1938, première page
  3. a et b C. E. Curinier, Dictionnaire national des contemporains, Paris, 1914, tome II, page 193
  4. Famille Carvès
  5. Annuaire de la société des auteurs et compositeurs dramatiques, exercice 1922/1923, page 1341
  6. Annuaire de la société des auteurs, exercice 1907/1908, pages 833 et 840
  7. Annuaire de la société des auteurs, exercice 1912/1913, pages 903 et 951
  8. Annuaire de la société des auteurs, exercice 1916/1917, pages 561 et 589
  9. Annuaire de la société des auteurs, exercice 1917/1918, page 849
  10. La Petite Illustration théâtrale, n°105 du 3 novembre 1923
  11. Annuaire de la société des auteurs, exercice 1924/1925, page 267
  12. Annuaire de la société des auteurs, exercice 1926/1927, page 1039
  13. Annuaire de la société des auteurs, exercice 1925/1926, page 656
  14. Annuaire de la société des auteurs, exercice 1931/1932, pages 1139 et 1219

Sources[modifier | modifier le code]

  • Pierre Larousse, Larousse universel en deux volumes, t. 2, Paris,‎ 1922, Tome I page 1269
  • Qui êtes-vous ? : Annuaire des contemporains, notices biographiques, Paris, Ehret, G. Ruffy,‎ 1924, 840 p., p. 417
  • C. E. Curinier, Dictionnaire national des contemporains, t. 5, Paris, Office général d'édition,‎ 1914, 1972 p., tome 2, pages 193 et 194