Hendrik Hondius I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Jodocus Hondius
Hendrick Hondius en 1662, par Frederik Bouttats.

Henrik Hondius I ou Hendrik Hondius l'ancien (1573 - 1650), est un éditeur et un graveur de l'âge d'or hollandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Duffel, Hondius s'établit à La Haye en 1597[1]. D'après le poète Cornelis de Bie (1627-1715), auteur du Het Gulden Cabinet vande Edel Vry Schilder-Const (le cabinet d'or du noble art pictural), son père est un lettré du nom de Guillaume Hondius, qui émigre à Malines, à l'époque où son fils apprend à écrire[2]. Hondius étudie auprès d'orfèvres de Bruxelles avant de prendre des leçons de peinture auprès de Jan Wierix. En 1604, il va à Leyde, où il apprend les mathématiques et l'architecture sous la direction d'Hans Vredeman de Vries[2],[1]. Le cartographe Jodocus Hondius, qui travaille à cette époque à Amsterdam, et son fils, Hendrik Hondius II sont probablement ses parents.

Travaux[modifier | modifier le code]

En 1610, Hondius publie Pictorum aliquot celebrium praecipue Germaniae inferioris Effigies, qui comprend 69 portraits d'artistes, idont une gravure d'Hans Holbein[3].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :